Greffes de tomates et aubergines

Tomo Croqueuse Discussions sur ce document ici sur le forum
Tomo Croqueuse Document préparé par Papo4334



Résumé

Cet article vise à établir une synthèse de la masse d'informations présentes sur le forum Tomodori, concernant la greffe de tomates et aubergines .

Info Attention, contrairement à ce que l'on trouve trop souvent sur Internet, la greffe de piments/poivrons sur les porte-greffes pour tomates et aubergines ne marche pas! Les capsicums ne se greffent que sur eux-mêmes!

Ces informations disséminées dans de multiples messages et sujets du forum, constituent les sources principales du présent document. Le regroupement de tomates et aubergines s'explique parce que ce sont les mêmes PG ( porte-greffes ) qui peuvent être utilisés et que les techniques et méthodes de greffe sont identiques.

Dans la suite de document chaque aspect de la greffe sera présenté en détail, soit dans un chapitre ou sous-chapitre, soit dans une ou quelques pages liées..

Préambule : patrimoine génétique

La greffe ne modifie en rien le patrimoine génétique de la variété de la plante greffée.

En dehors du nombre et de la taille moyenne des fruits, ceux-ci sont absolument conformes à la variété du plant. En particulier il n'y a aucun problème pour recueillir les graines d'un fruit d'une plante greffée.

Pourquoi greffer

Les bénéfices attendus de la greffe de solanacées sont de deux ordres : une meilleure résistance et/ou un gain de productivité.

La page suivante présente les raisons de greffer tomates et aubergines : GRTEA: Pourquoi greffer ?

Sur quoi greffer

Quels porte-greffes répondent aux besoins identifiés dans le "pourquoi" ?

Les questions concernant les résistance des PG commerciaux ou non et la compatibilité entre PG et cultivars (sous l'aspect vigueur végétative et ou générative) sont abordées dans la page : GRTEA: Quels porte-greffe ?

comment greffer

Il existe de nombreuses méthodes de greffe applicables au tomates et aux aubergines (japonaise, en fente, par approche, "au cure-dent", ...).

Même si actuellement la greffe japonaise est de loin la plus pratiquée, la page suivante présente ces méthodes : Méthodes de greffe. On y trouvera, après une présentation de ce qui est commun au différentes méthodes, une description rapide de chacune d'elle, à l'exception de la greffe japonaise décrite plus en détail (voir Greffe Japonaise en texte et en photo-reportage).

Une page spécifique traite du GRTEA: Confinement post-greffe.

les résultats obtenus

Avertissement page à créer avec i) synthèse d’études universitaires et associations et ii) résultats des Tomos

bouturage des porte-greffe

La greffe sur ces boutures interviendra à environ G+17 (ie. environ 17 jours après le greffe et donc la bouture de la tête)

  • pour les tomates utilisation des gourmands des cultivars étêtés lors de la greffe.


Les conditions qui permettent au moins 85% (et souvent plus) de réussite des boutures (pendant environ 10 jours après le bouturage) sont les suivantes :

  • éviter tout exposition directe au soleil ou toute lumière trop puissante sur les boutures
  • maintenir le substrat/terreau très humide ; ma pratique : placer les godets dans un plateau au fond duquel je maintiens un faible couche d'eau (entre 2mm et 7/8 mm)
  • maintenir une hygrométrie très forte (les 2 ou 3 premiers jours) à forte (les jours suivants)
  • maintenir une température supérieure ou égale à 19/20°C et idéalement vers 24/26°C

planification d'une campagne de greffe

principe du rétro-calendrier

Les principaux jalons calendaires sont

  • Spg : date de semis des PG
  • Sc : date de semis des cultivars pour greffons
  • G : date de la greffe
  • C : date de la sortie de confinement
  • P : date de la plantation des plants greffés

La planification doit se faire à partir de la date visée pour la plantation des plants greffés, en estimant la durée de chacune des étapes permettant de passer d'un jalon au suivant.

Ce qui est important pour établir le calendrier prévisionnel c'est d'avoir une bonne estimation de la durée des étapes.

Ces durées varient en fonction des conditions de culture de chaque jardinier greffeur, de la méthode de greffe utilisée et des variétés cultivées.. C'est au greffeur que revient la responsabilité, en se fondant sur son expérience, d'estimer la durée des différentes étapes.

Le tableau suivant donne des plages de valeurs moyennes pour la greffe japonaise et quelques variétés connues de PG.

étape de ... à ... ... durée commentaire
1a de Spg à G selon le PG durée pour que le PG atteigne la taille voulue
Groundforce 18 à 26 jours avec ou sans pouponnière
Arnold 21 à 29 jours avec ou sans pouponnière
Brigeor 27 à 35 jours avec ou sans pouponnière
1b de Sc à G selon l'espèce durée pour que le cultivar greffon atteigne la taille voulue
tomate de 21 à 29 jours avec ou sans pouponnière
aubergine de 31 à 39 jours avec ou sans pouponnière
2 de G à C 8 à 10 jours
3 de C à P de 30 à 45 jours c'est à ce stade que le jardinier à le plus de souplesse

Deux exemples permettront de mieux illustrer la chose.

Exemple 1 : Le greffeur 1, utilise le PG Arnold, pour greffer des aubergines qu'il veut mettre en terre sous serre vers le 20 Avril ; il ne dispose pas de pouponnière. Son retro planning sera donc

Jalon date Commentaire
P 20 avril 2015
C 15 mars 2015 plants en serre 35 jours après sortie de confinement
G 5 mars 2015 10 jours de confinement
Spg 5 février 2015 28 jours, sans pouponnière
Sc 26 janvier 2015 38 jours, sans pouponnière

Exemple 2 : Le greffeur 2, utilise le PG Brigéor, pour greffer des tomates qu'il veut mettre en terre vers le 15 mai ; il dispose d'une pouponnière. Son retro planning sera donc

Jalon date Commentaire
P 15 mai 2015
C 10 avril 2015 plants en serre 35 jours après sortie de confinement
G 31 mars 2015 10 jours de confinement
Spg 4 mars 2015 27 jours, avec pouponnière
Sc 10 mars 2015 21 jours, sans pouponnière

décalage entre semis des PG et semis des cultivars

pour les tomates et aubergines en fonction de la vitesse de germination d'un PG donné

recommandation : semis et greffe en 3 fois

Info Ce qui suit n'est valable que si le nombre de plants à greffer est suffisant (typiquement au delà de la vingtaine).

Supposons que la planification indique que l'on doit semer Np graines de PG à la date Sp et Mc graines de cultivars à la date Sc, pour une date de greffe en méthode japonaise prévue à la date G.

Pour prendre en compte les disparités de vitesse de germination et première croissance, tant des PG que des cultivars pour greffons, une bonne pratique consiste à répartir les semis prévus à une date T, en 3 fois.

répartition en trois fois

Il est alors conseillé de semer avec le calendrier suivant

  • les PG en trois fois  : 1/4 à Sp-3 jours, 1/2 à Sp, 1/4 à Sp+3 jours
  • les tomates en 3 fois : 1/4 à Sc-3 jours, 1/2 à Sc, 1/4 à Sc+3 jours

Les greffe interviendront alors également en trois fois aux dates suivantes

  • G-5 jours, G, G+ 5 jours
  • à chacune de ces 3 séances de greffe, seront utilisés les PG et les cultivars greffons dont le diamètre de tige convient pour des pinces de 1,5 ou 2 mm.
  • les plants trop petits seront laissés à grandir pour être greffés à la séance suivante.

La seule contrainte est de disposer de 2 enceintes de confinement. Deux enceintes suffisent puisque pour la troisième séance de greffe à G+5, la première enceinte sera justement libérée ce jour là.

aspect quantitatifs pour les semis

Info Ce qui suit permet d'estimer le nombre de graines de cultivar à semer pour être à peu près certain de disposer au moment de la greffe, du nombre suffisant de greffons pour utiliser les PG disponibles.

On peut très bien se passer de ces calculs et semant beaucoup plus (par exemple 50%) de graines de cultivars pour greffons que de graines de PG.

En partant du nombre souhaité de plants greffés il convient de prendre en compte à la fois le taux d'échec de germination et et le taux d'échec des greffe.


prise en compte du taux d'échec des greffes

Le taux d'échec des greffes est une donnée très variable qui dépend principalement du greffeur (son expérience et son équipement de confinement). Pour des greffeurs débutants, le taux d'échec peut atteindre 50%, alors que pour des greffeurs confirmés il sera le plus souvent en dessous de 15% pour les tomates et de 25% pour les aubergines.

Pour les débutants il est recommandé de "se faire la main" avec une petite campagne de greffe avec un nombre réduit (typiquement 5 à 10) de greffes, car rien de tel que les erreurs pour apprendre.

En fonction du nombre de greffes tentées Ng, et de la connaissance de ce taux d'échec, l'estimation du nombre de plants greffables qui seront obtenus est facile : ce sera Ng * (1-Eg). Par exemple un greffeur confirmé, pour 40 greffes peut s'attendre à en réussir en moyenne 34 -40*(1-0,15)-

prise en compte du taux d'échec des semis

Par taux d'échec échec des semis on entend l'addition du taux de non germination et celui des plantules mal-formées ou rachitiques qu'il faudra éliminer.

semis de cultivars pour greffons

Le taux de germination des cultivars pour greffon dépend de la variété et de l'age des graines ou de leur condition de conservation. Si ce taux d'échec est connu, cela permet de calculer le nombre minimal de graines à semer, pour avoir de bonnes chances de disposer pour la greffe du nombre de greffons voulus. Par exemple en visant 9 greffons, avec un taux d'échec estimé de 25 %, il est prudent de semer au mininum 9 / (1-0,25) = 12 graines. il est même sage par sécurité d'ajouter 1 ou 2 graines supplémentaires.

Comme ces semences n'ont rien coûté (récolte de graines d'une année précédente ou échange) ou peu (achat) il est même sage par sécurité d'ajouter 1 ou 2 ou 3 graines supplémentaires. Au pire on disposera de pieds francs surnuméraires que l'on pourra planter pour les comparer aux pieds greffés, ou en faire cadeau à ses amis, voisins...

semis de PG

Avec un peu d'expérience on connait assez bien, pour chaque PG, le ratio de plants greffables obtenus à partir du nombre de graines semées. Pour la majorité des PG ce taux est en général supérieur à 80%, mais pour certains il peut être moins fort ; il est important de se renseigner à ce sujet. Par exemple avec 15 % d'échec pour Arnold, on sait que l'on obtiendra, pour 100 graines semées, en moyenne 85 = 100 * (1-0,15) plants greffables.

Exemple concret

Données de départ

  • je dispose de 30 graines de PG pour des greffes de tomate et de 20 graines de PG pour des greffes d'aubergines
  • le taux d'échec des semis de PG est de 15%
  • je suis un greffeur moyen qui connait 20% d'échec de mes greffes de tomate et 30% d'échec sur mes graines d'aubergines
  • mes graines de tomates me donnent 80% de plants greffeables (20% d'échec)
  • mes graines d'aubergines me donnent 60% de plants greffables (40% d'échec)

Calculs

  • je vais disposer d'environ 25 PG greffables pour les tomates et de environ 17 PG greffebles pour les aubergines
  • je dois semer au minimum 25/(1-0,2) soit 32 graines de tomates -- par prudence je vais en semer entre 35 et 40
  • je dois semer au minimum 17/(1-0,4) soit 29 graines d'aubergines -- par prudence je vais en semer entre 32 et 35.

Au final, je peux espérer en moyenne, obtenir

  • 25*(1-0,2) : 20 pieds greffés de tomates
  • 17*(1-0,3) : 11 pieds greffés d'aubergines

Cela peut sembler un peu faible en regard des 50 gaines de PG semées, mais i) c'est la réalité , ii) n'oublions pas que si l'on a bouturé les têtes de PG au moment de la greffe on va disposer, sans autre semis de PG, en moyenne de 50*(1-0,15) de 37 nouveaux PG qui seront greffables environ 3 semaines après les premiers. Si l'on pris soin de semer des cultivars greffons (ou la récupération de gourmands pour les tomates) on pourra de nouveau pratique 37 greffes, qui, avec le même taux d'échec peuvent nous donner par exemple 16 plants greffés de tomates et 10 plants d'aubergines. A la sortie, même avec un taux d'échec non négligeable, avec les 50 graines de PG semées, il est très facile d'obtenir 36 pieds greffés de tomates et 21 pieds greffés d'aubergine, au total plus que les 50 graines initiales.

liens externes


Avertissement A compléter liens pérennes et non commerciaux si possibles


liens internes Tomodori

  • Suivi du PG Superpro
Tomo Croqueuse Message du forum, sur ce sujet, par les tomodoriens greffeurs ici

  • Suivi du PG Protector
Tomo Croqueuse Message du forum, sur ce sujet, par les tomodoriens greffeurs ici


Avertissement A compléter liens vers les messages ou sujets avec un contenu significatif