Page 2 sur 2

Re: Pourriture apicale chez Wan

MessageMessage posté...: Jeu 2 Juil 2015 20:06
par Wan
Merci Matou.
Je n'ai aucune prétention d'exemple à suivre (d'ailleurs mon problème est même un contre-exemple... à ne pas suivre donc ! :P), et certainement pas la prétention de présenter un protocole infaillible... d'ailleurs celui qui aurait cette prétention n'a qu'à aller travailler chez Mos..to, il y sera bien utile, et donc bien nuisible à la nature. :evil:
Simplement, j'essaye de raisonner par rapport à un phénomène dejà bien illustré sur ce forum, mais dont les infos sont dispersées ; j'ai essayé de les réunir un peu.
Dans mon cas, il s'agit certainement d'une mauvaise gestion de l'arrosage, d'une mauvaise adaptation de la fréquence d'arrosage par rapport aux conditions (cause boulot trop "prenant" en ce moment et trompé par la santé apparente de mes plants).
Ce qui va être intéressant est de savoir si le raisonnement que j'ai fait, et les solutions appliquées choisies sont viables. Seule manière de valider : le terrain ! :wink:
Si je mange des bonnes tomates cet été, je considérerai de façon très pragmatique que j'ai raisonné correctement... pour cette fois en tout cas ! :D. Chaque année sera différente de toutes façons... :siffle-4487:
Voilà, restons modestes face à un problème complexe, et restons "intelligents" dans le sens latin du terme : "interlegere" = "(savoir) choisir entre (plusieurs possibilités)" :D

Re: Pourriture apicale chez Wan

MessageMessage posté...: Ven 3 Juil 2015 10:09
par Fennec
J'aime cette démarche scientifique même si parfois cela ne conduit pas au bon endroit.
J'ai toujours su que les mathématiques et les tomates n'ont aucune raison de s'opposer.


" Patience,

Patience dans l'azur

Chaque atome de silence

est la promesse d'un fruit mûr "

Paul Valéry