Vers le site Tomodori.com Vers la page du jour Ephéméride Le moteur de recherche à tomates Galerie photos

Bien mener son compost


Votre Sol est vivant... BRF, Composts, Culture en buttes, Permaculture, Amendement, Engrais, etc.

Message Lun 29 Nov 2010 14:26

Delphes a écrit:Disons que le compost se comporte comme de la bouillie pour bébé???

c'est pas faux :lol: :lol:

Message Mar 30 Nov 2010 09:01

Je vous invite a regarder un site tres instructif qui parle abondamment de la culture des légumes et des fruits .
Notamment pour ce qui concerne les besoins de chaque légumes en matiére d'éléments nutritifs .
Je connais ce site depuis plusieurs années et je m'y réfère souvent.
Ses avantages : complet et bien documenté : Une Bible .
Ses inconvénients : Plutot orienté vers la culture en serre . Les quantités de fertilisants sont indiquées en kg a l'Hectare .Une conversion est donc nécessaire pour adapter les valeurs a la taille de nos jardins . Mais ce n'est qu'une histoire de virgule a déplacer . Les valeurs intrinsèques restent les mêmes . Toutefois ..prudence , les valeurs exprimées concernent une production intensive sans rapport avec nos petits jardins .
J'ai d'autres sources , mieux adaptées , dont nous reparlerons .

http://www.legume-fruit-maroc.com/

Regardez , par exemple , ce qui est dit pour le poivron . Tres instructif.
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 62

Inscription: 25/02/2010

Localisation: Le Croisic (Loire Atlantique)

Sexe: Masculin

Message Mar 30 Nov 2010 21:58

Bonsoir Alain,
J'apprécie toutes tes explications sur les nutriments, le compost et le BFR. Je ne participe pas au forum (à tort j'en conviens) mais je prends ce soir ma plume pour te demander des informations sur des techniques utilisées actuellement par certains cultivateurs et jardiniers qui veulent obtenir des légumes de concours (type potiron atlantic giant, record 1810 livres US cette année, soit 825 kgs !). Au delà des mycorhizes que l'on peut trouver dans le commerce depuis plusieurs années, l'on voit également des bactéries comme l'azos (bactericum azospirillum brasilense) qui stimule des hormones de croissance chez les plantes (production d'IAA ou Indole-3-acetic-acid). On trouve des kits dans des magasins non-américains : ICI
Il y a également des techniques pour lesquelles j'ai réussi à trouver un article en français : les tea composts.
le lien est : ICI
C'est sur le site les jardins du BRF. Est-ce que tu connais cette technique Alain. Elle est systématiquement utilisées en Amérique du Nord (ICI, ICI).
On lance une fermentation comme pour le purin d'ortie mais de manière plus accélérée (3 jours) et assistée par une pompe à air et un apport de sucre (mélasse). Merci de tes lumières sur ce sujet Alain
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 62

Inscription: 25/02/2010

Localisation: Le Croisic (Loire Atlantique)

Sexe: Masculin

Message Mar 30 Nov 2010 22:18

Autre petit complément
[youtube]BXGqJbFZzCo[/youtube]
Je suis désolé, le film est en anglais.
L'éleveur vit en Alaska. Le secret ne vient pas de l'ensoleillement (je traduis) mais du sol. Il montre ses légumes géants. Le secret de son succès : compost tea. Cela donne le maximum de nourriture au légume pour sa production. Ils expliquent comment faire le compost : un seau avec une pompe type aquarium qui brasse l'eau d'air, du compost (je suppose du terreau en l'occurence), de la mélasse (sucre) et la fermentation se fait. Cela s'appelle du tea car cela en a l'aspect mais ce n'est pas du thé. Cela protège les plantes contre les maladies et les insectes. 40 pommes de terre avec une plante.
Evidemment le film est sponsorisé mais ils ne doivent vendre que la pompe (airator).
Voilà une petite traduction vite faite du film mais les images parlent d'elles mêmes.
Christophe
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 62

Inscription: 25/02/2010

Localisation: Le Croisic (Loire Atlantique)

Sexe: Masculin

Message Mar 30 Nov 2010 22:33

autre complément en français très très intéressant :
http://www.fleursparfumees.com/compost_tea.html
avec dans le menu un page sur les mycorhizes :
http://www.fleursparfumees.com/mycorhizes_rhizobacteries.html
Bonne lecture
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 448

Inscription: 22/11/2009

Localisation: Paris

Sexe: Non spécifié

Message Mar 30 Nov 2010 23:06

Les bras m'en tombent !
Nous revoilà repartis pour le concours du plus gros légume qui a causé tant de ravages dans les jardins ouvriers.
Et on nous vend de la science et des gadgets (j'en parlais il n'y a pas si longtemps...) comme à l'époque des laboratoires Truffaut .
:evil: :evil: :evil:
Jardin partagé Saint-Serge 93 Rue de Crimée 75019 PARIS

Message Mar 30 Nov 2010 23:13

jpplejardinier a écrit:Et on nous vend de la science et des gadgets (j'en parlais il n'y a pas si longtemps...) comme à l'époque des laboratoires Truffaut .
:evil: :evil: :evil:


C'est assez confus pour moi , ce que tu dis .. Tu peux developper??
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2044

Inscription: 29/10/2009

Localisation: Cayenne, Guyane française

Sexe: Masculin

Message Mar 30 Nov 2010 23:19

JPP, au delà des intérêts commerciaux de telle ou telle boite, je crois que les "teas" utilisés par les anglo-saxons sont vraiment intéressants. Je me souviens d'un petit échange que j'avais eu avec Canadamike qui me disait utiliser énormément, et avec beaucoup de réussite, des teas et notamment le "thé" d'algue, sur ses melons.
Dommage, il devait me fournir davantage de précisions, mais ça a coïncidé avec l'époque où il s'est retiré du forum.

Message Mar 30 Nov 2010 23:21

tofkiki a écrit:Bonsoir Alain,
J'apprécie toutes tes explications sur les **********

et assistée par une pompe à air et un apport de sucre (mélasse). Merci de tes lumières sur ce sujet Alain


Hélas , je ne pourrais pas t'aider dans ce domaine ..Car je n'y ai aucune compétence .
Je connais la technique du tea-compost ..Ou du moins j'ai lu des articles là dessus mais je ne l'ai jamais mise en pratique ...
Mais je ne dis pas non plus que je ne le ferai pas ..Pour essayer et voir si ça marche ..Pourquoi pas ??

Quant au potiron de concours Atlantic Giant .. je ne pratique pas cette discipline de jardinage .. J'en suis désolé ..
Mais peut etre qu'il y a des adeptes chez Tomodori ??? Tu devrais lancer un post sur ce sujet, tu verras s'il y des amateurs
Avatar de l’utilisateur

Les Facilos Tomo
Les Facilos Tomo

Animateur Forum
Animateur Forum

Messages: 7366

Inscription: 13/03/2008

Localisation: campagne gersoise

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Captain Lucky

Message Mar 30 Nov 2010 23:29

Moi, j'ai fait des thés de luzerne pour mes melons.... comme je donne des granulés de luzerne à mes chevaux, de temps en temps j'en mettais qq poignées à macérer dans des arrosoirs avec de l'eau et j'en arrosais mes melons .... Je crois que j'ai effectivement fait cela après avoir lu un post de Canadamike sur ses melons....
La patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 62

Inscription: 25/02/2010

Localisation: Le Croisic (Loire Atlantique)

Sexe: Masculin

Message Mar 30 Nov 2010 23:31

merci Alain
Je vais me documenter sur les teas composts, y compris avec des algues, cela interessera Sergio et moi-même, vivant au bord de la mer. Je pense le pratiquer en 2011.
Pour les potirons géants, j'ai pris contact avec des français mais c'est surtout avec les nord-américains que j'ai le plus d'échanges. C'est une vraie passion (voire religion pour certains) pour eux. Le forum
http://www.bigpumpkins.com/Default.asp
vaut le détour ne serait-ce pour regarder les pages personnelles des jardiniers (growers diaries à gauche), c'est de la folie ! Il y a des européens mais ils sont rares comme un finlandais
http://www.bigpumpkins.com/Diary/DiaryV ... 2&action=L
et aussi notre champion d'europe Mehdi Daho du Mans
http://www.bigpumpkins.com/Diary/DiaryV ... 0&action=L
Bonne nuit à tous

Message Mar 30 Nov 2010 23:37

tofkiki a écrit:autre complément en français très très intéressant :
http://www.fleursparfumees.com/compost_tea.html
avec dans le menu un page sur les mycorhizes :
http://www.fleursparfumees.com/mycorhiz ... eries.html
Bonne lecture


Oui , j'ai regardé ce lien ..
Ca me parait intéressant ..
Mais si ça ne te derange pas .. Ce serait mieux d'ouvrir un post particulier pour parler de ça .
Car j'ai ouvert le présent post pour y parler du compost et il va maintenant évoluer vers la valeur fertisante du compost comparée aux besoins des légumes ..
Le tea-compost ( ou amendement microbien), c'est autre chose .
J'ouvre un nouveau post dans cette même rubrique : Le sol et ses substrats "
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 62

Inscription: 25/02/2010

Localisation: Le Croisic (Loire Atlantique)

Sexe: Masculin

Message Mar 30 Nov 2010 23:54

je te suis parfaitement (y compris sur l'autre post)
Bonne nuit
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 448

Inscription: 22/11/2009

Localisation: Paris

Sexe: Non spécifié

Message Mer 1 Déc 2010 13:42

Je m'explique et je dis pourquoi je ne tiens pas à participer à ce nouveau forum sur les tea-compost.
1/ Les plus gros légumes : c'est rigolo et ludique mais ça a causé des gros dégâts dans les jardins ouvriers :les historiens qui ont étudié la chose montrent que les entrées d'engrais chimiques croissent
au même rythme que se développent les concours de plus gros légume. ici, il s'agit de fertilisants naturels mais il s'agit toujours de "forcer" la nature.
je mange mes courgettes quand elles sont tendres et petites, pas énormes et pleines de pépin.
2/ Ca m'avait déjà titillé à la lecture de "Collaborer avec les bactéries et micro-organismes" (Lowenfels, Lewis) : on apprend beaucoup de choses certes, mais on est finalement invité à se procurer en magasin des éléments que tout bon jardinier sait naturellement faire prospérer dans son sol, dans une logique de proximité.
La vidéo citée dans cette discussion est une vidéo publicitaire.
Je trouve donc qu'on n'a pas beaucoup évolué par rapport au Guide des laboratoires Truffaut de 1914 qui nous vend à chaque page les merveilleuses solutions scientifiques que sont la Fumagite , la Vaporite ou le Necrol.
Jardin partagé Saint-Serge 93 Rue de Crimée 75019 PARIS
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 748

Inscription: 29/11/2010

Localisation: entre Nîmes et Alés

Sexe: Non spécifié

Message Mer 1 Déc 2010 14:17

Comme tu me l’as demandé, Alain, j’ai lu se post et je le trouve intéressant. Il devrait fournir de la matière au potagiste débutants ou a ceux désireux de compléter leurs connaissances.
Un peu fouillis cependant, puisque que l’on passe du compost au BRF puis au thé de compost. Bien que tout cela soit lié, un post pour chaque méthode serai plus judicieux, a mon avis.

Pour la partie compost, j’ai relevé cela :
Pour ce qui concerne la minéralisation de l'azote ... C'est volontairement que j'ai simplifié.

Je te rejoins. Au début, j’avais conçus des formations au compostage assez pointu mais j’ai vite remarqué que cela n’était pas adapté à l’attente de mes clients. Ils « décrochais » Je remplace maintenant les termes techniques par des mots plus simple, des termes imagés et je fais l’impasse sur les détails trop techniques.
Juste une remarque : la thermisation, souvent, ne suffit pas à tuer toutes les graines. Tout dépend de la température atteinte tu me diras. Mais une température trop élevée est néfaste

Je ne travail mon compost, pratiquement, qu’à chaud. Cela veut dire que recherche toujours la monté en température. Mes tas de composts ne sont jamais une accumulation de divers matériaux mais sont montés en une seule fois. Ils sont surveillés au thermomètre et retournés de 3 à 5 fois en 6 à 8 semaines, le temps de la phase chaude. J’obtiens alors un compost demi-mûr sans semences viables ou germes. C’est sous cette forme, demi-mûr, que j’emplois mon compost ca j’ai constaté que si il terminait sa transformation sur le sol du potager (ou autre) il produisait un humus plus stable et modifiais de façon plus durable le complexe argilo-humique.
Enfouir ou ne pas enfouir ...That is the question .....

La décision est directement liée à la méthode culturale employée. Il y a cependant des règles immuables. On ne laisse pas un compost mûr en surface, soumis aux aléas climatiques. Cela détruirait une grande partie de ce qu’il apporte. Soit on le couvre, soit on l’enfouît.
Quand je dis enfouit, ce n’est pas enterré sous 20 cm de terre. Il s’agit d’un enfouissement de surface, un mélange aux premiers 6cm de terre.

Pour le BRF, j’ai relevé cela :
Je ne suis pas sûre qu'il faille griffe

Si tu n’incorpore pas le BRF, tu ne fais pas de BRF mais ce que j’appel « paillis BRF » les résultats ne sont pas les mêmes.
En fait, le vrai BRF ne produit pas de faim d'azote

C’est faux. La faim d’azote est inévitable mais peut être largement palliée. Le plus simple étant de faire intervenir en première culture des légumineux. J’ai vu que les autres solutions avait déjà étés développer. Je n’y reviens donc pas.
PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Sols et les Substrats

 


Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO