Vers le site Tomodori.com Vers la page du jour Ephéméride Le moteur de recherche à tomates Le Wiki de Tomodori Galerie photos

Tinkièt - 2018


C'est parti pour la saison 2018. Préparatifs, variétés, semis...
Faites-nous suivre, comme les autres années, l'évolution de vos cultures !

Avatar de l’utilisateur

Donateur
Donateur

Auteur du sujet

Messages: 359

Inscription: 11/01/2016

Localisation: bretagne

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: brandywine

Message Ven 21 Sep 2018 22:34

Re: Tinkièt - 2018

bonjour, bonjour, oui, je reviens, je partirais pas définitivement sans dire au revoir...
Dans la mesure où mon suivi n'a plus grand chose à voir avec les tomates, je réitère, n'hésitez (les admins) à me dire si je commence à être bien gentil avec mon projet mais que ça n'a pas sa place ici, en l'absence de remarque, vous vous exposez au risque de devoir subir le compte-rendu qui suit, et puis un autre, et un autre, jusqu'à ce que j'arrive à motiver d'autres personnes pour franchir le pas ; point n'est besoin d'être aussi extrémiste que moi en démissionnant, mais se mettre à mi-temps tout en se consacrant à la vente de ses légumes et tout à fait possible... que vous ayez envie de faire découvrir au plus grand nombre le vrai goût des tomates, ou que vous pensiez trouver un meilleur équilibre en travaillant à mi-temps tout en ayant un complément de revenu de votre passion du jardinage. J'ai eu l'occasion de rencontrer des gens ces dernières semaines qui ont de petites parcelles bien exploitées, et qui s'en sortent (certes il faut être spartiate).

Bon... encore un épisode de la série dramaticomédique de l'été ; ayant pléthore de nouvelles à donner, et le titre "fourre-tout" ne me convenant guère, appelons l'épisode du jour "tout en un".

Alors... que vous dire... avant de m'éparpiller, je structure :

LE TERRAIN
Le nerf de la guerre, où en suis-je? Eh bien les anglais (propriétaires d'une parcelle située à 200 mètres de tuyau de chez moi) ont signé la demande d'autorisation d'exploiter (le terrain exploité par les agris), il y a environ 3 500 m2 d'exploitable (4 500 déclarable mais 1 000 m2 de chemin d'exploitation (pour tracteur), à voir avec l'agri...). Pour l'instant cette surface est semée en "engrais vert" et sera retournée vers le mois de mars? A cette date je pourrais commencer à l'exploiter (si j'ai obtenu l'autorisation préalable)
J'ai une deuxième parcelle à 3 Kms de chez moi, 4 400 m2 avec verger (3 800 m2 exploitables), la proprio ne veut même pas d'argent en échange, mais je tiens à faire un bail.

Ce qui nous fait un bon 7 000 m2 sur 2 parcelles, une 3ème serait la bienvenue avant que je demande l'autorisation d'exploiter (ce qui se fait pour l'ensemble des parcelles - y compris pour mon potager de 300 m2).
Pour la parcelle proche de chez moi (là où je mettrais mes serres), elle sera retournée, pour l'autre, je ne sais pas encore ce que je vais faire, mais dans la mesure où je veux utiliser le moins possible le tracteur, je ne sais pas encore comment "préparer" le terrain (ce qui est sûr, c'est que je fais un non-travail du sol sur 1/3 de cette parcelle (projet de permaculture))

D'ici à un mois maxi, je lance la procédure de demande d'exploitation pour l'ensemble des parcelles, c'est mis en publicité foncière durant 4 mois, et si personne n'a fait une offre prioritaire sur la mienne, je peux commencer à exploiter la terre.

L'EXPERIENCE
Là aussi ça avance, j'étais déjà en cheville avec 2 maraîchers, j'ai depuis été voir le maraîcher bio de mon village et il a bien pris mon projet (gros soulagement pour moi), il n'a pas été avare de conseil et on est amené à se revoir.
J'ai été chez un autre maraîcher la semaine dernière à 10 km de chez moi, je n'ai pas vu l'exploitation (3 ha dont 500 m2 en perma), puisqu'on a passé 4 heures à changer une bâche, mais on a fait connaissance et on a papoté, là aussi je suis amené à retourner.
Le mois prochain je vais en formation 3 jours à la chambre d'agriculture (les fameux 3P), bref, là aussi ça suit son cours.

Je coupe le message de peur que ce soit trop long...
Avatar de l’utilisateur

Donateur
Donateur

Auteur du sujet

Messages: 359

Inscription: 11/01/2016

Localisation: bretagne

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: brandywine

Message Ven 21 Sep 2018 23:20

Re: Tinkièt - 2018

... Suite du message précédent

LES DEMARCHES

Je suis à peu près au point sur les étapes pour la création de l'entreprise, mais une autre démarche m'a pourri la semaine : quitter mon boulot actuel (enseignant) après avoir lu des témoignages de gens qui se sont fait refuser deux fois leur démission et avoir lu des témoignages de gens qui attendaient un signe du rectorat pendant de longs mois, j'ai commencé à flipper sur les délais (dans l'idéal, je souhaiterais créer l'entreprise fin mars-début avril), impossible de joindre la personne responsable de moi au rectorat ; j'appelle un syndicat enseignant, mais n'étant pas syndiqué j'ai eu comme réponse en substance "vous aurez pas grand chose comme indemnité, mais enfin si vous êtes sur de vous, vous appelez le rectorat" (au moins je sais pourquoi je ne les avez pas appelé pendant 14 ans), je rappelle donc le rectorat et oh!Miracle! J'arrive enfin à joindre une personne qui comprend un peu ce que je lui dit, une lueur d'espoir tel un phare en pleine mer, mais dés la deuxième question un albatros s'est emplafonné dans le phare, attiré tel un papillon par la lumière, il a pété l'ampoule et les ténèbres se sont à nouveau imposés par un simple "êtes-vous syndiqué?"
Alors je m'excuse auprès de cette dame, c'est tombé sur elle, mais en m’efforçant de rester le plus courtois possible, je lui ai signifié que si elle ne me passait pas sa supérieure, je trouverais son adresse et que je lâcherai mon chien chez elle pour lui refaire sa déco intérieure et extérieure pendant que l'exorciste que j'aurai grâcement payé sera occupé à maudire sa famille sur les 30 prochaines générations ; bref, j'ai eu sa supérieure et j'ai eu une personne tout à fait sympathique qui m'a expliqué dans les moindres détails la marche à suivre, elle a su répondre à toutes mes interrogations, et ça tombe bien parceque c'est avec elle que j'aurai un entretien avant ma décision définitive pour s'assurer que je suis bien sain de corps et d'esprit (en l'espèce te faire comprendre clairement les avantages que tu t'apprêtes à quitter). Accessoirement c'est aussi elle qui va calculer le montant de mon indemnité de départ de l'éducation nationale pour création d'entreprise.

LES DEBOUCHES

La dernière maraîchère que je n'ai pas encore été voir va cesser son activité en décembre (et à priori pas de repreneur), je dois aller la voir... vente de matériel? Reprendre son marché? Toujours est-il que c'est elle qui fournissait occasionnellement la cantine scolaire de mon village et que je n'aurai donc pas de scrupules à reprendre ce circuit court (sans avoir la sensation de la court-circuiter).
Le paragraphe qui va certainement vous intéresser le plus : j'ai été présenté qques unes de mes tomates la semaine dernière à un prestigieux restaurant gastronomique (60 couverts dans un hôtel 5 étoiles), je connais le directeur, entretien est pris avec le chef-cuistot (qui vise une étoile pour l'année prochaine).
J'arrive en prenant gare de ne pas rayer la merco de 10 m de long avec ma poubelle roulante affublé du chien qui bave sur les vitres, j'ouvre précautionneusement ma portière afin de ne pas l’abîmer en cognant dans la porsche.
Bref, je la fait courte, j'explique au cuistot qu'au printemps je monte ma boite et que j'aurais ça à vendre, il est jardinier amateur et reconnait l'ananas, l'andine (qui était en fait une Saint Jean d'Angély) il connait la red zébra, mais l'ensemble lui plaît beaucoup, je lui fait goûter une lucky tiger, une cerise blanche, une raisin vert, une black cherry. Il est conquis (et pourtant il y a 20 ha de maraichage autour du chateau), il me dit que dés que j'ai des tomates au mois de juin il m'en achète, et en partant il me lance :
"Même si tu en as la semaine prochaine je suis preneur"
"ouais mais je t'ai dit, j'ai pas de numéro de SIRET"
"Ah! Ouais! Merde!"
On n'a pas parlé prix ou quantité, mais au moins niveau tomate, je crois que je vais être son fournisseur attitré (s'en suivront d'autres légumes).
En plus, à titre personnel, je lui donnerai en mars des graines de tomates pour son potager perso.
Quelle formidable vitrine pour moi "Bonjour cher restaurateur, il se trouve que vous êtes sur la route qui me mène à fournir en tomates les tables du château d'Apigné, si vous me le demandez gentiment, peut-être daignerais-je m'arrêter vous fournir également", un peu dans l'optique "heureuse entreprise, me voici"

Bon, comme vous venez de le lire c'est en bonne voie, la prochaine étape à franchir et là aussi il faut que je me décide rapidement... est-ce que je m'installe en bio, ou l'étiquette agriculture raisonnée me convient-elle mieux?

A bientôt pour de nouveaux épisodes et un bilan tomatesque de la saison.
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Messages: 5717

Inscription: 29/09/2013

Localisation: Lorraine

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: summer cider apricot

Message Ven 21 Sep 2018 23:46

Re: Tinkièt - 2018

en bio, ça dépend pas de comment étaient cultivé les champs précédemment ?
aussi...

pour les débouchés, c'est en bonne voie !

t'y es allé fort sur la pov' madame qui était d'astreinte au téléphone !!! (mais elle vise peut-être à être grande chef du syndicat à la place du GC...)
mais à raison, puisque tu as eu finalement les bonnes réponses.


* si tu as la 3° parcelle après, il faut recommencer toute la paperasse ?
ouais, vaut mieux avant...
Florebo quocumque ferar
suivi 2017
suivi 2018
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2053

Inscription: 17/01/2015

Localisation: Vertolaye (63)

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Téton de Vénus

Message Sam 22 Sep 2018 08:38

Re: Tinkièt - 2018

ça prend forme effectivement !
Pour la mention AB, c'est sûr que ce serait un plus pour tes débouchés et tes convictions ! Mais la démarche est longue notamment au début pour certifier que les terrains n'ont pas reçu de traitement depuis plusieurs années (4 ?). Ce n'est qu'une certification qui pourrait peut être couronné une démarche raisonnée dans un premier temps ?
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 440

Inscription: 04/05/2010

Localisation: Alpes

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Arbuznyï

Message Dim 23 Sep 2018 07:31

Re: Tinkièt - 2018

Pour l'Appellation Bio il y a le pour et le contre.
En Bio
temps passé pour les formalités
Cotisation annuelle
Achat de semences bio obligatoire et contrôlé :limité dans le choix des variétés mais avec possibilité d'hybrides .

En traditionnel:
Je déteste l'appellation culture raisonnée qui ne veut strictement rien dire car on ne s'interdit que ce qui l'est déjà dans la culture industrielle .
J'emploirai plutôt le langage de la transparence en invitant les clients à visiter la ferme et en expliquant ta démarche .Les gens savent vite comment tu cultives .

Rien ne t'empêche de choisir tes plants en bio pour les salades/oignons/choux/etc ...

Le seul gros avantage du bio c'est la justification d'un prix de vente plus élevé et peut-être une clientèle plus aisée .Mais je ne suis pas sûr que l'intérêt commercial soit supérieur .La confiance est surement plus fédératrice .

PS:pour les variétés de tomate si tu as des souhaits je serai très heureux de t'envoyer des semences .Tu peux trouver ma liste sur un autre site /même pseudo .Au cas où on peut communiquer en MP.
Avatar de l’utilisateur

Donateur
Donateur

Auteur du sujet

Messages: 359

Inscription: 11/01/2016

Localisation: bretagne

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: brandywine

Message Dim 23 Sep 2018 21:36

Re: Tinkièt - 2018

Bonjour,
Merci des passages/commentaires

Lut Heidi! Pour obtenir l'appellation bio en maraîchage, il faut 2 ans sans intrants chimiques sur une parcelle, et si tu peux prouver que ta parcelle n'a pas eu d'intrant durant 2 ans (genre prairie), elle peut directement être mise en bio (le temps de la paperasse)
Dans le cas d'une parcelle précédemment exploiter en tradi (avec traitements chimiques), la deuxième année on peut prétendre à l'appellation "en conversion biologique" (droit de l'afficher et de le revendiquer), en attendant le début de la troisième année , certification bio.

Pour répondre à ton autre interrogation, si je fais une demande d'autorisation d'exploiter pour mes deux parcelles actuelles (3 avec mon piètre potager), je suis (quasi) prioritaire en tant que nouvel installant, mais ensuite pour une 3ème parcelle, je suis dans le cadre d'un agrandissement et plus du tout prioritaire (mon collègue bio du village dort mal à cause d'une procédure qui s'éternise sur un droit de passage avec son agri voisin et 3ha lui sont passé sous le nez alors qu'il se croyait prioritaire).
Après.... je me demande si je ne vais pas proscrire le tracteur de mes parcelles (sauf pour grosses cueillettes) et m'efforcer de tout faire à la main (c'est un défi pharaonique surtout en partant de rien, à moi de m'organiser), du coup 7 500 m2 dont 800 en serre comme c'est actuellement serait peut-être bien suffisant.
Je ne m'emballe pas sur la lecture du livre de JM FORTIER (oui j'ai craqué je l'ai acheté), en étant conscient qu'ils ont mis du temps à atteindre cette productivité, mais ils prouvent (eux comme d'autres) que c'est possible.
Je suis encore trop occupé par les démarches et les prises de contact pour commencer à m'occuper des espèces et des variétés que je vais cultiver, ou de l'agencement des parcelles, mais j'ai hâte de m'y vouer corps et âme.

Lut Vertolamote! C'est clair que le bio est encore perçu comme la panacée dans l'esprit de la plupart des gens, mais quand je vois que ma parcelle sera sans séparation de la parcelle de l'agriculteur, qu'il n'existe pas d'obligation de mettre une haie pour moi, ni pour lui de respecter une distance de non traitement proche de ma parcelle..... Moi je veux bien me mettre en bio, mais si c'est pour vendre des produits bio (mais traités par les produits phyto de l'agri), je préfère m'arranger sur une compensation financière (voire le bon sens) pour que l'agri ne traite pas la parcelle contigüe à la mienne, à voir....

Bon... Choupa (Lut !), tu as tout dit sur les avantages et inconvénients de la certification bio.
- Temps passé pour formalité ; effectivement, je dois faire des devis auprès de certificateurs, choisir entre les différentes options + démarches à connaitre + liste des produits autorisés/interdits + RDV, visite du site pour certification + tenir des cahiers supplémentaires à jour, Bref des contraintes dont je me passe allègrement.
- Cotisation annuelle ; Apparemment c'est pas excessif (d'après deux (futurs) collègues , entre 500 et 700 euros /ha/an)
- Achat semences bio ; je tiens ça du dernier maraîcher chez qui j'ai bossé... si je peux prouver que je travaille sans intrants chimiques depuis deux ans, les graines de tomates par exemple :siffle-4487: ) que j'ai fait moi-même peuvent être utilisées (je demanderais confirmation en appelant agrobio (si vous avez des questions sur le sujet, envoyez les moi avant que j'appelle)), même si dans l'absolu, comment fait-on pour prouver qu'on n'a pas utiliser de produits... c'est juste une question de bonne foi (ou de mauvaise).
Je vais essayer de travailler sans hybrides sur les tomates, il y a suffisamment de magnifiques variétés parmi celles que nous cultivons pour que je puisse m'en passer (le maraîcher bio de mon village quand il m'a cité les tomates qu'il cultivait (en réponse à ma question) s'est vu rétorqué un "c'est des F :shock: " (je ne connaissais pas les noms).
Il ne cultive aucune tomate OP :shock: , encore une fois, moi je veux bien faire du bio, mais ce que je préfère, et tu as tout à fait raison Choupa, c'est que les gens sachent, viennent constater que je travaille sans produits, c'est une question d'éthique (ça me ferait mal après avoir sensibilisé à l'écologie et à l'intérêt de la biodiversité pendant 14 ans , de me mettre à utiliser des produits chimiques), d'ailleurs cette réputation est déjà prégnante dans mon village et mon installation est déjà attendue par certaines personnes (et leur apparaît comme une évidence).
Les 20 ha de maraichage autour du château que j'ai démarché la semaine dernière sont en "agriculture raisonnée" c'est le terme qui est utilisé par chez moi, et visiblement eux, ça tourne, ils ont leur propre boutique, viandes, fruits, légumes, rien n'est en bio mais en "raisonnée", ils sont aux portes de Rennes et l'appellation semble faire son chemin dans ma région, après chuis choupa avec toi d'accord, "raisonnée" ça veut pas dire grand chose, sauf si j'arrive à placer et à appliquer ce slogan "Je fais de l'agriculture raisonnée pour faire des prix raisonnables"
Tout un programme.... A bientôt.
Dernière édition par linquat le Lun 24 Sep 2018 16:10, édité 2 fois.
Raison: après les avoir mangés par ignorance, j'ai recraché les T
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Messages: 5717

Inscription: 29/09/2013

Localisation: Lorraine

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: summer cider apricot

Message Dim 23 Sep 2018 23:49

Re: Tinkièt - 2018

et au château, ils ne font pas de tomates ?


en raisonné, tu peux avoir aussi toutes les tomates que tu as déja (et qqs autres..), non ?

si pas de tracteur, y'a souvent des ânes...
ou une belle brouette... (que tu as déja) (mais au bout d'un moment, ça fait lourd quand même)

y'a moyen aussi de faire un petit train (mais faut des rails, et ça peut faire mal aux pieds si on se prend dedans), ou un truc genre tyrolienne ! même dans les grandes serres, ça marche ! (pour poser des cagettes et les aller jusque la camionette (ben faut prévoir pour la poubelle roulante, si elle tient le choc !!! ou pas)
Florebo quocumque ferar
suivi 2017
suivi 2018
Avatar de l’utilisateur

Les Facilos Tomo
Les Facilos Tomo

Animateur Forum
Animateur Forum

Messages: 10360

Inscription: 13/03/2008

Localisation: campagne gersoise

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Captain Lucky

Message Lun 24 Sep 2018 13:44

Re: Tinkièt - 2018

Mine de rien, tu commences à bien cerner ton projet et c'est pas une mince affaire... ça bouge plus que dans l'enseignement, on dirait :siffle-4487: à force de franchir barrière après barrière, tu vas finir par arriver à tes fins... tu m'as l'air suffisamment pugnace pour ça ...
La patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 930

Inscription: 03/03/2017

Localisation: Le Nooooooord

Sexe: Non spécifié

Ma tomate préférée: ??????????????

Message Lun 24 Sep 2018 14:37

Re: Tinkièt - 2018

As tu déjà songé à greffer tes plants de tomates, et autres solanacées ? Ça pourrait résoudre tes problèmes de maladies dans ta (tes, bientôt) serre(s), en plus d'augmenter ta production au m².

@ Linquat: 'lut est le diminutif de salut, me semble-t-il ! :wink:

@ bientôt
"J'peux pas encaisser les drapeaux, quoi que le noir soit le plus beau" Renard

L'auto-production potagère comme acte militant!
Avatar de l’utilisateur

Les Facilos Tomo
Les Facilos Tomo

Animateur Forum
Animateur Forum

Messages: 10360

Inscription: 13/03/2008

Localisation: campagne gersoise

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Captain Lucky

Message Lun 24 Sep 2018 16:09

Re: Tinkièt - 2018

:oops: ok ... je l'ignorais ... je corrige de suite ... Merci Marieloutof :)
La patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 440

Inscription: 04/05/2010

Localisation: Alpes

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Arbuznyï

Message Lun 24 Sep 2018 19:45

Re: Tinkièt - 2018

Pour le tracteur c'est certain qu'il vaut mieux éviter un gros mais un mini tracteur sera certainement indispensable pour transporter les récoltes ou encore amender le sol /je suppose que tu as déjà repéré une ferme où tu pourras t'approvisionner en fumier et bien sûr une ferme bio si possible .Dans le cas où ce n'est pas possible regarde vers un éleveur de chèvres qui n'a pas besoin de traiter le cheptel...donc pas d'antibiotique dans les excréments .
Je cultive environ 1000m2 et je vais certainement investir dans un engin mécanique car ça devient un peu moins agréable.
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Donateur
Donateur

Messages: 4035

Inscription: 09/04/2010

Localisation: coudekerque-branche et Loos

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Celle de Madame

Message Jeu 27 Sep 2018 09:14

Re: Tinkièt - 2018

Hello futur maraîcher bio en reconversion :mrgreen: , en ce jour qui t'est spécialement dédié, je te souhaite un :anniv2
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... Pour les miracles, prévoir un délai :wink:

ma liste d'échanges 2017
mon suivi global 2018
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 989

Inscription: 16/01/2017

Localisation: Cairo Montenotte - Ligurie - Italie (338m)

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: King Pineapple

Message Jeu 27 Sep 2018 11:05

Re: Tinkièt - 2018

Mêmes souhaits que Fouque:
:anniv2

Alain60
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 454

Inscription: 09/06/2015

Localisation: Bretagne (Finistère), France

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Ananas

Message Jeu 27 Sep 2018 11:55

Re: Tinkièt - 2018

Effectivement c'est aussi des souhaits de réussite dans ton magnifique projet de reconversion que le Finistère t’envoie en ce jour spécial...

:SMI26 :SMI56 :SMI25
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 216

Inscription: 26/10/2015

Localisation: Maine et Loire

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: ??????????????

Message Jeu 27 Sep 2018 12:13

Re: Tinkièt - 2018

Je me joins à tous pour te souhaiter un très bon anniversaire :SMI22
et la réussite dans ton projet qui nous tiens en haleine !
Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler!
Julien Gracq
PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Suivi de vos Semis 2018

 


cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO