Vers le site Tomodori.com Vers la page du jour Ephéméride Le moteur de recherche à tomates Le Wiki de Tomodori Galerie photos

Séance 13 : Le mildiou


Dans cette rubrique, nous vous fournissons un accompagnement pas à pas pour cultiver vos tomates. Ce coaching s’adresse surtout aux néophytes, désireux de commencer la culture des tomates. Les « pros » ont déjà leur propre expérience, leurs variantes, leurs trucs personnels etc…

Avatar de l’utilisateur

Carré VIP Tomodori
Carré VIP Tomodori

Auteur du sujet

Messages: 4401

Inscription: 07/09/2005

Localisation: Région Parisienne - France

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: ??????????????

Message Ven 6 Juil 2007 12:25

Séance 13 : Le mildiou

Le mildiou (late blight en anglais) est du à un champignon microscopique, « phytospora infestans ». Cette maladie peut causer de grands dégâts. C’est l’ennemi n° 1 des tomates cultivées au jardin. Le mildiou se manifeste quand le temps est humide et les températures douces. Ces conditions sont favorables au développement du champignon, dont les spores peuvent être produites en moins de 10 jours. Les spores sont transportées par le vent sur de grandes distances. Elles se déposent sur la plante et germent à l’humidité. Dans certaines conditions, le développement de la maladie peut être très rapide et détruire la plantation en quelques jours seulement : les plants apparaissent alors comme « grillés ». Les symptômes sont caractéristiques et commencent généralement pas les feuilles, puis les tiges et les fruits.

Symptômes sur les feuilles :
Image
On voit apparaitre des taches vertes foncées puis grises et enfin brunes. Les contours de ces tâches ne sont pas nets. Elles apparaissent d'abord aux extrémité et sur les côtés des folioles. Ces taches grandissent rapidement, sont d'abord molles puis se désèchent. Si le temps est humide, on voit se développer sur la face inférieure des taches des filaments mycéliens du champignon.
Symptômes sur les tiges :
Image
On voit apparaitres des taches brunes souvent allongées qui rapidement encerclent les tiges.
Symptômes sur les fruits :
Image
On voit apparaitres des taches diffuses verdatres puis brunes, sur le haut ou sur les côtés des fruits verts, même très petits. Les taches s'agrandissent et ont un aspect marbré caractéristique, comme du cuir.


La lutte contre le mildiou est essentiellement préventive en pratique bio ou respectueuse de la nature.
1. Eviter les conditions favorables d’apparition :
- Bon développement des plants, vigoureux : sol équilibré, riche, pas d’excès d’azote (qui nuit d’ailleurs à la fructification).
- Eviter toute stagnation de l’eau sur la plante (en effet les spores ne peuvent pas germer sur des feuilles sèches) : espacer les plants pour l’aération, éventuellement couvrir en cas de pluies trop fréquentes, éviter les enchevêtrements de feuilles qui conservent l’humidité (c’est souvent dans ces zones de contact entre feuilles qu’apparaissent les premières traces).
- Ne pas arroser les feuilles

2. Traiter préventivement les plants :
- Traitement à la bouillie bordelaise. La bouillie bordelaise est une préparation contenant du sulfate de cuivre et de la chaux. Le cuivre est l’élément actif. Nous traitons de cette façon : une pulvérisation de solution de bouillie bordelaise deux à trois semaines après la plantation si le temps est humide et doux. Sinon, nous ne traitons pas à cette étape. Ensuite, nous traitons sur les plants d’environ 50 cm (vers juin), puis quand ils atteignent 1 mètre et que les tomates sont formées (vers fin juin). Nous traitons ensuite quand les plants ont atteint 1.50 m (en juillet).Un dernier traitement est fait en août, selon les conditions météo quand les plants sont étêtés. Les dates des traitements sont en fait déterminées par les conditions climatiques. Nous traitons après une période pluvieuse. Si les périodes pluvieuses se répètent, il faut traiter plus souvent (tous les 10 jours, comme cette année !). Au contraire en cas de période sèche prolongée il est inutile de traiter.
Globalement nous avons observé que le mildiou se développe surtout quand de l’eau reste plusieurs jours sur les plantes, par défaut d’évaporation. C'est-à-dire quand des périodes humides se prolongent (plusieurs jours de pluie, temps gris et frais en été, orages répétés, brouillard en automne). Au contraire, si les pluies sont suivies d’un assèchement rapide (orage, puis beau temps sec, vent sec), le mildiou ne semble pas se développer. En effet pour se développer les spores du champignon germent à la surface de la plante en présence d’eau. Puis ensuite les filaments mycéliens pénètrent dans les tissus de la plante. Si la présence d’eau en surface est trop courte, le processus de germination des spores ne peut pas se poursuivre. De même c’est à ce moment que le cuivre de la bouillie bordelaise empêche le développement du champignon. Par contre si le mycélium s’est introduit dans les tissus, les traitements ne sont quasiment plus efficaces.

- Traitements préventifs alternatifs :
On peut fortifier les plants et les protéger des attaques de mildiou (et aussi d’autre maladies) en utilisant les techniques suivantes :
La technique du fil de cuivre : elle consiste à traverser la tige par une tige de cuivre (fil électrique) un dizaine de cm au dessus du niveau du sol. Le fil de cuivre libèrerait progressivement le cuivre qui protège contre le développement du champignon (efficacité non testée).
Les autres préparations au cuivre : oxyde de cuivre. Permet d'utiliser des doses moins élevées de cuivre.
La décoction de prêle : cette préparation est un fortifiant et un fongicide naturel. En pulvérisation sur les plants de tomates, elle les protège contre certaines maladies. Voir notre recette de décoction de prêle.

3. Réagir rapidement en cas d’attaque : - Ce sont les feuilles qui sont atteintes en premier : des taches grises apparaissent sur les bords des feuilles. Le limbe devient mou puis se dessèche. Les taches s’agrandissent. Couper immédiatement ces feuilles et les enfouir au compost ou les bruler (ne pas les laisser à l'air libre). C’est de cette surveillance quotidienne qu’une attaque de mildiou peut être évitée.
- Traiter immédiatement après élimination des feuilles malades.
- Au niveau des tiges, des ramifications, des pétioles des feuilles, des pédoncules des fleurs et fruits, on voit apparaître des taches brunes, sur un côté de la tige d’abord puis ensuite circulaires (il est alors trop tard : la tiges doit être supprimée).
- Sur les tomates, il apparaît des taches brunes marbrées sur les fruits petits et verts. Trop tard aussi : éliminer les fruits atteints voire arracher le pied entier si l’attaque porte sur plusieurs endroits.
- De manière générale, il est essentiel de bien surveiller les conditions climatiques et les premiers signes. Si l’attaque est déjà importante, il devient impossible de l’enrayer par des méthodes naturelles.


Traitement non biologiques :

On trouve bien sûr dans le commerce des produits phytosanitaires non compatibles avec la culture biologique destinés à lutter contre le mildiou :
Ce sont des fongicides qui contiennent des substances plus ou moins nocives pour l’environnement et pour la consommation : seules les substances suivantes sont autorisées au jardin pour traiter le mildiou :
Mancozèbe
Manèbe
Cymoxanil
Azoxystrobine
Metiram-zinc
(Zinèbe, pas autorisé en France)
Tous ces produits agissent comme le cuivre de la bouillie bordelaise en inhibant la germination des spores de phytospora, et n'ont donc qu'une action préventive en limitant l'infection,
sauf le cymoxanil et l'atoxystrobine qui agissent selon des modes différents :
Le cymoxanil pénêtre les tissus rapidement et inhibe la biosynthèse des acides nucléiques, des lipides et des acides aminés. Il modifie la perméabilité cellulaire et stimule les défenses naturelles. Son action est préventive et curative si l'attaque a moins de 3 jours.
l'azoxystrobine inhibe le complexe III de la chaine respiratoire mitochondrienne (ubiquinone). elle possède des propriétés systémiques locales et translaminaires. Azoxystrobine agit de manière protective.

Notons que sur ces substances, une seule peut avoir une action curative sur une germination de mildiou de moins de trois jours. Les autres agissent par protection, préventivement.

Même si certains de ces traitements chimiques ont une efficacité (d'après l'expérience de certains de nos membres d'une part et d'après les tests effectués par des laboratoires d'autre part), leur impact environnemental devrait, d'après nous, dissuader les jardiniers soucieux de la nature de les utiliser.

Sur le mildiou et d'autres maladies courantes des tomates suivez ce lien vers notre site :
Maladies des tomates
Dernière édition par Tomodori le Jeu 10 Juil 2008 21:55, édité 4 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur

Les Tomos !
Les Tomos !

Messages: 3026

Inscription: 07/09/2005

Localisation: Région Parisienne - France

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Orange Russian 117

Message Ven 6 Juil 2007 12:56

Re: Séance 13 : Le mildiou

:uieyrh Je crois que l'on ne peux pas être plus précis.
Merci à Laurent pour ce travail :OLA

C'est hélas le sujet à la mode en ce moment :evil:
Image
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2005

Inscription: 02/06/2006

Localisation: La Belgique

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: everett rusty oxhear

Message Ven 6 Juil 2007 12:59

Re: Séance 13 : Le mildiou

bravo
La vengeance est un plat qui se mange froid , j’en connais qui vont manger du surgeler !!
Mais, si on laissait refroidir le plat, refroidir la tension, pour mieux se venger
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 830

Inscription: 19/02/2007

Localisation: Entre Angers et Saumur

Sexe: Féminin

Message Ven 6 Juil 2007 13:00

Re: Séance 13 : Le mildiou

bravo :)

par contre, quid du traitement au bicarbonate de soude + savon noir ?
(ainsis que le soufre)
Avatar de l’utilisateur

Carré VIP Tomodori
Carré VIP Tomodori

Auteur du sujet

Messages: 4401

Inscription: 07/09/2005

Localisation: Région Parisienne - France

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: ??????????????

Message Ven 6 Juil 2007 13:04

Re: Séance 13 : Le mildiou

On a mis les traitements qu'on effectue.
Pour le bicarbonate, efficacité à préciser. Le site qui présente ce traitement le donne efficace sur certaines cultures mais pas (encore)sur la tomate. On n'a jamais essayé ce traitement...
Si quelqu'un l'a utilisé ????

Le soufre n'est pas utilisé contre le mildiou mais pour l'oidium principalement. Son utilisation est possible, mais pas particulièrement adaptée au mildiou.

Enfin si vous connaissez d'autres traitements, on est bien sûr intéressé....
A :wink: plus
Image
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 830

Inscription: 19/02/2007

Localisation: Entre Angers et Saumur

Sexe: Féminin

Message Ven 6 Juil 2007 13:08

Re: Séance 13 : Le mildiou

cette année j'avais essayé le soufre par desespoir, je sais aps si c'est ça qui ets venu à bout du mildiou ou le bicarbonate, mais j'ai pu juguler une bonen partie de l'infection (la taille ça y fait aussi, mais les feuilles atteintes ont bien sêché après les vaporisations... euh et je soupçonne certains boutons d'avoir grillé pour une autre cause que le mildiou, mais aps tant que ça...)

... au passage, c'est mon grand'père qui m'avait conseillé la fleur de soufre. (n'empêche j'éviterais sauf cas urgent c'ets assez agressif et je suis aps sûre que ça soit très bon pour le sol, mais peut-être pas pire que le dithane ?)

j'avais également mis de la bouillie...

bon, je sais j'aurais du séparer els traitement pour comparer, mais là vu le risque de tout perdre...
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 110

Inscription: 19/03/2007

Localisation: Franche-Comté

Sexe: Non spécifié

Message Ven 6 Juil 2007 13:10

Re: Séance 13 : Le mildiou

merci de nous éclairer par des explications simples, au moins cette fois, on sait quoi faire. Merci :D
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 75

Inscription: 13/09/2005

Localisation: champagne ardennes

Sexe: Non spécifié

Message Ven 6 Juil 2007 13:37

Re: Séance 13 : Le mildiou

malheureusement, et bien que je sois à 100% pour une culture bio, il faut dire que le mildiou dans ma région, ne laisse que peu de chance de pouvoir déguster des tomates (sud ardennes = climat nore & est france/belgique = pluies et temps frais en été par période)

c'est la troisieme années que je fais des tomates :
1er année => traitement bb, 90% des plants détruits en 10 jours, le reste touchés mais pas completement crevé). beaucoup de travail pour un résultat minable.
2eme année=> traitement par un fongicide double (anti mildiou de fertiligene = mancozebe (preventif) + cymoxanil (preventif). moins de 10% de la récolte perdue.
cette année, je continue avec le phyto dont je dispose. peut être que l'année prochaine je parviendrai à mettre les plants sous un toit, mais dans ce cas il faut aussi un arrosage automatique (pas d'électricité, pas de réserve d'eau ou de puit : faut investir).

bref, les phytos sont dangereux pour l'environnement et nous mêmes, mais ils sont efficaces.

Quand on dit qu'ils sont dangereux, couteux, il faut aussi dire qu'ils permettent de récolter quelque chose donc d'obtenir des produits agricoles à un prix plus raisonnable.

Et quand on parle de traitements écologiques, à mon sens, on se trompe : avant tout, il faudrait (comme le fait bien tomodori) prévenir par des méthodes culturales, le choix de variétés adaptées au climat etc.

Comme en médecine : au lieu de soigner un cancer des poumons, il est de loin preferable d'inciter les gens à ne pas fumer.

Message Ven 6 Juil 2007 16:34

Re: Séance 13 : Le mildiou

Rien à rajouter à ce qu'on dit les autres tomodoriens :
sacré boulot ! :1010 :uieyrh
Avatar de l’utilisateur

Marraine du Forum
Marraine du Forum

Messages: 3087

Inscription: 26/06/2006

Localisation: péruwelz

Sexe: Féminin

Message Ven 6 Juil 2007 16:55

Re: Séance 13 : Le mildiou

Parfait sauf un petit bémol (selon moi)
le fil de cuivre qui traverse le plant
ça, c'est une chose que je ne ferais plus jamais
Une blessure qui ouvre la porte aux maladies (toujours selon moi et ce que j'ai déjà lu)
Un spécialiste de la tomate rencontré à Haverskerque disait
Moi je lie un fil de cuivre tout en haut du plant
La rosée du matin mouille le fil de cuivre et retombe sur les feuilles
Toujours vrai ---
le monde est dangereux à vivre! - non pas tant à cause de ceux qui font le mal, - mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire
De : Albert Einstein
Avatar de l’utilisateur

Carré VIP Tomodori
Carré VIP Tomodori

Auteur du sujet

Messages: 4401

Inscription: 07/09/2005

Localisation: Région Parisienne - France

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: ??????????????

Message Ven 6 Juil 2007 17:01

Re: Séance 13 : Le mildiou

La technique du fil de cuivre : elle consiste à traverser la tige par une tige de cuivre (fil électrique) un dizaine de cm au dessus du niveau du sol. Le fil de cuivre libèrerait progressivement le cuivre qui protège contre le développement du champignon (efficacité non testée).


C'est juste pour en parler, mais nous sommes convaincus que cette technique du fil du cuivre n'est pas géniale !!!
Image

Message Ven 6 Juil 2007 17:07

Re: Séance 13 : Le mildiou

c'est d'actualité comme problème.
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 107

Inscription: 24/11/2005

Localisation: Landiras, sud Gironde

Sexe: Non spécifié

Message Ven 6 Juil 2007 17:24

Re: Séance 13 : Le mildiou

Pour avoir essayé par le passé en Normandie (région humide s'il en est...) la technique du fil de cuivre et avoir constaté sa parfaite inneficacité je opense qu'il y a d'autres moyens.
Faut aussi se méfier des idées reçues...
par exemple le sulfate de cuivre, bien qu'autorisé en bio (mais tout dépends des quantités) sature davantage les sols que le mancozébe qui lui est moins nocif bien que non "bio".
Cela dit c'est vrai qu'il vaut mieux se couvrir avant de choper le rhume car mettre une écharpe quand on est atteint n'est guère efficace pour soigner la maladie mais cette année nous avons du recourir à des traitements systémiques au Dithane Duo afin d'enrayer les attaques, ensuite nous sommes repassé à des traitements réguliers composés d'oxychlorure, de purin de prêle et de lait (en rajoutant parfois un peu de purin d'ortie ou de consoude et du savon noir)
Et jusque là ça ne va pas trop mal, la maladie est toujours là sur certains pieds mais sembkle stabilisée, ni les tiges et les fruits ne sont atteints.
Même si nous ne nous attendons pas à une grande année nous aurons au moins sauvé l'essentiel à savoir pouvoir présenter suffisament de fruits pour notre expo et maintenir les variétés dans notre banque de semences.
Et ce sera déjà pas si mal......
Bon courage à tous et, le jardinage n'étant pas une science exacte, si ce que vous avez essayé fonctionne, vous êtes dans le vrai....continuez....!!!
La nuit je porte un
masque..!!
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 97

Inscription: 21/02/2007

Localisation: Haverskerque

Sexe: Masculin

Message Ven 6 Juil 2007 18:30

Re: Séance 13 : Le mildiou

Bonjour,
Concernant le fil de cuivre, il faut prendre soin d'enlever le vernis qui le recouvre et traverser la tige de la tomate sous le sol, dans sa partie enterrée.Il est vrai qu'un excès de cuivre peut détruire les bactéries du sol, mais l'oxydation de ce fil de cuivre ne le perturbera pas.. Efficacité ???
Elfe

Message Ven 6 Juil 2007 22:32

Re: Séance 13 : Le mildiou

Bonsoir à tous et à toutes,

La technique du fil de cuivre même brulé pour accélérer l'oxydation est totalement innéficasse.

La bouillie bordelaise pas mal mais comme cette année c'est pas suffisant pour éviter le mildiou.

Le seul produit qui soit vraiment anti-mildiou c'est l'oxychlorure de cuivre, tant pour les tomates que pour les pdts.

Les pieds de tomates plantés en pleine terre sans protection ont eu une ataque cette semaine, de suite éradiquée en retirant les feuilles atteintes et en traitant à l'oxychlorure. Idem pour les pdts.

Les plants de tomates sous abri n'ont toujours pas été traité pour le moment et il n'y a pas trace de maladie.

Pour résumer si vous ne voulez pas traiter vos tomates achetez ou construisez une serre, c'est trés utile croyez moi.

BAV Eric.
Suivante

Retourner vers Pas-à-Pas (La Tomate Pour les Nuls )

 


Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO