Vers le site Tomodori.com Vers la page du jour Ephéméride Le moteur de recherche à tomates Le Wiki de Tomodori Galerie photos

Un potager auvergnat à la cool


Cette année encore vous pouvez présenter votre potager, ou tenir votre petit journal de bord du suivi de vos cultures 2015.

Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 520

Inscription: 06/05/2014

Localisation: près de grenoble, dans la vallée

Sexe: Non spécifié

Message Ven 16 Jan 2015 11:58

Re: Un potager auvergnat à la cool

occas du pérou...tu trouve ou des tubercules?je n'ai jamais gouté j'aurais aimé tenter l'expérience mais je ne saise pas où en trouver.

Quel gout ça a?
La culture est-elle facile?
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 16 Jan 2015 13:23

Re: Un potager auvergnat à la cool

De retour sur le forum, après quelques jours d'absence : nous sommes allés voir l'océan Atlantique du côté de Pornic.

sweet amanite, pour les ocas, il n'y a pas plus facile comme culture, tout au moins dans une terre sablonneuse comme la mienne. Le seul travail consiste à butter de temps en autre les pieds. Tu peux en trouver facilement dans les jardineries ou même en grandes surfaces, au rayon bulbes, et en plus, en ce moment, c'est les soldes.
Pour le goût, il y a une toute légère acidité, vraiment agréable, mêlée au goût d'une pomme de terre.

Merci linquat pour avoir trouver mon F majestueux, cela m'encourage encore plus dans mes efforts de reconversion artistique :D !, j'ai du suivre les cours de dessin dans la même école que sanmas
La taille du terrain : 3 600 m2, mais j'ignore la surface cultivée ; nous commençons à être un peu à l'étroit et nous sommes obligés d'organiser tout cela.

J'ai réussi à faire rire Delphes ! Rien d'insurmontable, en effet ; bon, pour l'instant, c'est chantier "bois", et cela va encore continuer la semaine prochaine : seul, dans les bois, avec mes tronçonneuses, le chien, un bon casse-croûte, du café,...ça pas être facile...

Merci pour ces quelques vers de Lamartine, Fouque, tu 'as donné envie de le relire

La gelée de framboises est partie à Nantes, dommage, bribri !!!


Pas beaucoup de travaux au potager, j'ai juste planter sur butte de l'aïl éléphant et de l'aïl Germidour. Des photos devraient suivre....
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 520

Inscription: 06/05/2014

Localisation: près de grenoble, dans la vallée

Sexe: Non spécifié

Message Ven 16 Jan 2015 13:26

Re: Un potager auvergnat à la cool

ok j'ouvrirai l’œil, je n'en ai jamais vu dans les jardineries du coin...je n'ai pas du regarder au bon endroit.
ça se plante à quel moment?
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 16 Jan 2015 17:30

Re: Un potager auvergnat à la cool

Nous devons avoir le même climat, donc je dirais fin avril début mai, dans une terre bien réchauffée ; l'année dernière, j'avais mis un voile
d' hivernage, les dernières gelées sont plutôt traîtresses par ici.
Avatar de l’utilisateur

Les Tomos !
Les Tomos !

Messages: 26904

Inscription: 08/01/2007

Localisation: Centre Finistère

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Corne d'Ischia

Message Ven 6 Fév 2015 16:00

Re: Un potager auvergnat à la cool

Vivaces chez moi, les ocas !!!

Alors, où en sont tes préparatifs pour le printemps ?
Image
An Douar a zo re gozh evit ober goap anezhañ...
Si ça continue, va falloir que ça cesse... L'Autruche écologique, la tête dans le compost
Image
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 13 Mar 2015 12:14

Re: Un potager auvergnat à la cool

Un automne automnal, un hiver hivernal....

Alors que tout revit au jardin, ne serait-il pas enfin temps de réveiller un peu ce suivi ?
Je n'hibernais pas, non, non, mais j'ai passé les mois de janvier et de février à guetter les jours pas trop froids, ni trop humides, pour faire du bois, des têtes de chêne. De belles journées au milieu de la forêt. De bonnes heures de travail. Sauf quand le chien venait se coller sous la tronçonneuse histoire de me faire comprendre qu'il était temps de se préoccuper de lancer un ou deux bâtons...

Image

Quand le temps était trop mauvais, j'en profitais pour essayer notre extracteur de jus, récupéré dans une recyclerie.

Image

Les saisons ont été respectées, avec toutefois peu de neige et beaucoup d'humidité et de froid, qui ont eu raison de nos salades d'hiver

Image

Nous nous sommes réfugiés dans la cuisine, essayant de nouvelle recettes avec les produits du jardin.
Etonnamment, cet hiver, peu de dégât pour les courges, que j'avais semées tardivement, peut-être y-a-t-il là une explication.

Image

Cette courge-ci nous a fourni une soupe et des pains

Image

Image

Et ma Promise sublima les choux frisés en un pesto diabolique, qui fut savouré près du poêle

Image

Voilà comment passèrent l'automne et l'hiver chez nous, et Mars arriva avec sa douceur inhabituelle.
Des idées pleins la tête, je suis reparti dans la montagne encore enneigée. Je trouvais mon bonheur dans une scierie, il me fallut cinq voyages pour ramener les trésors découverts.

Image

Le beau temps est de la partie, les jours rallongent, je retrouve avec plaisir le jardin.
Sur l'emplacement d'une ancienne bande paillée qui nous a fourni des pommes de terre deux ans durant, j'ai implanté une nouvelle butte avec des bordures en croûtes de pin Douglas, j'y ai planté de l'aïl et de l'échalote, et semé des radis, des navets, des oignons blancs, des épinards -dessous le voile-

Image

Et poursuivant sur ma lancée, j'en ai créé une autre, implantée sur une ancienne butte qui avait accueillie les melons et les pastèques

Image

J'y ai mis une couche d'herbes et de feuilles mortes tondues. Je veux réaménager le jardin cette année ; une butte ne me donnait pas entière satisfaction, trop près d'une haie. J'ai décidé de l'enlever, ce qui va permettre d'observer l'intérieur de cette butte après un an d'existence, et de récupérer tous les matériaux pour la nouvelle butte.

Image

Je récupère d'abord tous les légumes restants : mâches, betteraves, rutabagas, jeunes poireaux et oignons, céleris branches

Image

Image

Voilà la structure de la butte

Image

Petite parenthèse avant d'oublier : cette butte est habitée par des mulots, et curieusement, il n'ont grignoté aucun des légumes pourtant à portée d'incisives. De même pour une autre butte, leurs galeries sont même visibles sous les mâches, aucun dégât constaté sur les salades et les poireaux.
Par contre, il ont fait un sort aux céleri-branches et à certaines betteraves plantées en pleine terre un peu plus loin.
Les pertes sont acceptables, les mulots mangeant les racines et nous les feuilles des céleris branches.
Le chat régule la population de mulots et épargne un peu plus les musaraignes.

Je reviens à la butte : l'humidité est assurée par les grosses branches et les morceaux de bois, bien dégradés par les différents vers, organismes et larves.

Image

Image

Cet humus est répandu sur la nouvelle butte

Image

Je rajoute une couche de terre, provenant de mon mur en mottes de terre, qui disparaît petit à petit

Image

Et j'ai planté deux rangées de pomme de terre Sirtema à l'emplacement de l'ancienne butte

Image

J'ai également mis en place deux bacs qui réceptionnent tous les déchets verts de la zone où ils se trouvent ; je vais en mettre d'autres ailleurs sur le terrain, cela m'évitera les longs et incessants déplacements en brouette jusqu'à l'unique tas de compost.
J'ai prévu de planter dans ces bacs des melons, courgettes, courges, poivrons, aubergines. J'augmente ainsi ma surface de production sans trop d'efforts, et, j'espère, sans trop d'entretien.

Image

Image

Allez, j'y retourne !
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Donateur
Donateur

Messages: 3899

Inscription: 09/04/2010

Localisation: coudekerque-branche et Loos

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Celle de Madame

Message Ven 13 Mar 2015 12:29

Re: Un potager auvergnat à la cool

Slt philippe,

de belles photos comme je les aime... J'ai eu l'impression de faire une ballade au soleil dans ton potager, et je constate qu'être "à la cool" réclame en amont une certaine organisation. Ça me plaît beaucoup de voir l'évolution de ton environnement et la réutilisation des matériaux :wink:

Bon courage pour la suite
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... Pour les miracles, prévoir un délai :wink:

ma liste d'échanges 2017
mon suivi global 2018
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Donateur
Donateur

Messages: 3610

Inscription: 01/11/2009

Localisation: CH-5723 Teufenthal AG Suisse

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: les 3 Andines

Message Ven 13 Mar 2015 12:40

Re: Un potager auvergnat à la cool

cool, vraiment cool tout ça - comme d'habitude :s11

tu as fait quelle sorte de jus ? Jus de Pommes ? :vdterre
Dernière édition par Aubergine le Ven 13 Mar 2015 12:42, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 13 Mar 2015 12:41

Re: Un potager auvergnat à la cool

Salut Fouque !

Il n'y a pas de potager sans un minimum de travail ou d'organisation, quelque soit la méthode choisie.
La permaculture exige un investissement temps important au début, avec la confection des buttes, notamment ; mais après, tu es tranquille pendant quelques années -c'est cela qui est cool-

Pour la balade au soleil, ce n'était pas une impression :D ! Mais c'était juste pour nous donner un avant-goût des beaux jours, les températures vont baisser à partir d'aujourd'hui, d'où mon empressement à travailler dehors ces derniers jours


Salut Aubergine !!!

Message Ven 13 Mar 2015 12:42

Re: Un potager auvergnat à la cool

Cool, j'ai adoré ce reportage photo !

tu refais ta butte, tu n'aurais rien pu y faire pousser dessus ? en rajoutant de la "matière" ?
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 13 Mar 2015 12:54

Re: Un potager auvergnat à la cool

Salut Canelle !

La butte près de la haie était fonctionnelle, mais c'est son emplacement qui ne me convenait pas : une mauvaise orientation par rapport au soleil, et sa proximité avec la haie, qui rendait le passage problématique, notamment lorsque la haie poussait et s'étendait

Les autres buttes sur lesquelles sont implantées les nouvelles buttes en bordures de pin Douglas n'avaient pas vocation à rester en l'état : je ne cultivais rien sur les côtés des buttes, qui étaient envahis par les herbes et qui du coup nécessitait un entretien fastidieux -d'où les bordures en pin- ; et nous trouvons plus agréable de travailler sur une surface plane plutôt que sur une surface bombée
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 13 Mar 2015 12:55

Re: Un potager auvergnat à la cool

Oui Aubergine, du jus de pomme
Avatar de l’utilisateur

Les Tomos !
Les Tomos !

Messages: 26904

Inscription: 08/01/2007

Localisation: Centre Finistère

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Corne d'Ischia

Message Ven 13 Mar 2015 13:26

Re: Un potager auvergnat à la cool

Bon, eh bien, j'ai bien fait de venir voyager en Auvergne, même virtuellement !

C'est très intéressant de voir ce qu'il reste sous une butte au bout de quelques saisons . Combien, en fait ?

Pour le mulots, je suppose qu'ils sont comme nous, ils ont des préférences.

Sinon, ton extracteur récupéré ( de marque Panzer, ça doit être du lourd !!! ) quel en est le principe ? Je vois que tu chauffes...

Bon, il y aurait encore beaucoup à dire sur le bois qui chauffe deux fois et les petits verres de rouquin devant le poêle, heureux Philippe qui met sa retraite à profit pour travailler dur afin de pouvoir glander benoîtement plus tard...

Merci pour cette charmante- et instructive - promenade dans ton jardin ! :sm23
Image
An Douar a zo re gozh evit ober goap anezhañ...
Si ça continue, va falloir que ça cesse... L'Autruche écologique, la tête dans le compost
Image
Avatar de l’utilisateur

Supero Tomo
Supero Tomo

Donateur
Donateur
Auteur du sujet

Messages: 1519

Inscription: 19/06/2011

Localisation: VICHY

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Join or Die

Message Ven 13 Mar 2015 14:44

Re: Un potager auvergnat à la cool

La butte près de la haie a été confectionnée en février 2014 : voici les différentes étapes de sa confection :

Image

Image

Image

Elle n'a pas trop perdu de matières et très peu de volume. Tout cela s'est transformé en humus.
Mon autre souci avec cette butte, c'est que les arbustes de la haie tendaient avidement leur racines vers cet "open-bar" permanent

Vue de l'autre butte le 07 janvier 2014, butte que j'ai recouverte et bordée de croûte en Douglas

Image

Sans aucun entretien ni apport depuis, cette dernière butte n'était plus qu'un léger renflement sur le sol, d'où émergeait quelques branchages secs.
J'ai constaté que les buttes élevées sur terrain pauvre "disparaissaient" plus rapidement.
J'imagine la tête des vers, des larves, des micro-organismes, découvrant cette abondance subite... :)

Mon sol va de "pauvre" a "très pauvre", ce qui explique que je me sois tourné vers la culture sur buttes. Les bordures retarderont l'érosion et le désherbage. Enfin, j'espère, ce qui permettra effectivement de glander benoîtement plus tard.... :mrgreen:


Pour l'extracteur, j'ai un peu tâtonné au début, et je sais pas ce qu' avait fait cuire l'ancien propriétaire là-dedans, mais mon premier jus de pomme n'avait pas du tout le goût de pomme ou de "reviens-y"...
Donc dans le compartiment du bas, tu mets de l'eau, dans celui du haut, des pommes épluchées et coupées en quartiers avec du sucre, et le compartiment du milieu récupère le jus sous forme de vapeur.
Une fois l'opération terminée, nous récupérons les morceaux de pommes qui se mangent sous forme de compote.
Donc, au final, tu as de la compote et du jus de pomme.

Mon seul regret : nos pommiers sont bien trop jeunes pour nous fournir en pommes, donc, on achète les pommes, là, c'était de Fuji
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Donateur
Donateur

Messages: 3899

Inscription: 09/04/2010

Localisation: coudekerque-branche et Loos

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Celle de Madame

Message Ven 13 Mar 2015 14:51

Re: Un potager auvergnat à la cool

:diabolo Je vois que toi aussi tu as un assistant poilu et joueur qui contribue à faire progresser les choses au jardin :mrgreen:
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... Pour les miracles, prévoir un délai :wink:

ma liste d'échanges 2017
mon suivi global 2018
PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Suivi de Vos Potagers 2015 [Archives]

 


cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO