Vers le site Tomodori.com Vers la page du jour Ephéméride Le moteur de recherche à tomates Le Wiki de Tomodori Galerie photos

Les étiquettes


Goutte-à-gouttes, propagateurs, outils, tous les différents matériels utiles au jardin.

Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Auteur du sujet

Messages: 75

Inscription: 13/09/2005

Localisation: champagne ardennes

Sexe: Non spécifié

Message Lun 21 Jan 2013 17:42

Les étiquettes

Les étiquettes

Quand on a 50 ou 200 plants, impossible de les différencier "à l'oeil". idem lors de la récolte.

Si vous êtes comme moi, vous avez galéré comme des fous. Jusqu'ici car ...

...j'ai fini pas trouver LA solution pour les étiquettes de mes plants de tomates.

J'ai tout essayé :

le papier/carton avec du feutre (indélébile (ah ah), du crayon de mine etc > illisible en moins d'un mois

le papier/carton avec crayon recouvert de cire de bougie > un peu moins pire, mais guère

le plastique écrit avec du feutre indélébile (grande nouvelle : il N'EST PAS indélébile)

le plastique écrit avec du feutre 'en relief' ou du tipex > ca se fendille et c'est illisible

Finalement, la meilleure solution que j'avais trouvé consistait à graver de l'ardoise avec un stylet, à trouer l'ardoise et à poser un point de peinture rouge pour ne pas perdre l'étiquette.

GROS travail, c'est pas propre, il faut découper les ardoise en petites plaquettes, trouer à la perceuse.

Bref, la grosse artillerie et moyennement lisible au final.

L'année dernière, j'ai trouvé LA solution : une simple feuille de papier, avec les noms écrits au crayon de mine (c'est ce qui tient le mieux aux uv), le tout passé dans une plastifieuse.

Ca ne bouge pas (AUCUNE étiquette illisible sur +/-140), je mets un coup de marqueur ou de surligneur avant plastification pour repérer les étiquettes dans le jardin, un coup de troueuse pour attacher l'étiquette...

c'est rapide, propre, pas cher (une plastifieuse +/- 50 euros avec 100 feuilles > des milliers d'étiquettes) et CA MARCHE !

J'attends vos acclamations avec confiance ;-)
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2185

Inscription: 11/07/2009

Localisation: Hérault (méditerranée)

Sexe: Masculin

Message Lun 21 Jan 2013 18:25

Re: LES ETIQUETTES

Oui on est tous confronté a ce problème et moi aussi j'ai essayer étiquette+scotche par dessus mais avec l'humidité ça fini toujours par devenir illisible avec une plastifieur ça marche mais un investissement et nécessaire ceci dit l'idée est bonne. Perso je ne fais que très peut de variété différente donc j'ai la possibilité d’utiliser un code couleur. Je compte pour 2013 utilisé un code couleur avec du fil de cuivre mono brin que j'achèterai dans un magasin de bricolage ce système n'est valable que si on a peut de variété différente.
En couleur de fil il y a bleu, rouge, marron, noir, orange, (vert et jaune) de mémoire il y en a peut êtres d'autre avec c'est 6 couleur on peut faire des combinaison ou bien on peut aussi faire des anneau au marquer indélébile. Je n’ai pas encore décidé. Je couperais mon fils en morceau de 10cm env et je le planterais dans le terreau c'est plus facile a faire qu’a expliquer. :roll:
Teste Poupo Leds en cours Mars 2015 post294606.html#p294606
Avatar de l’utilisateur

Les Facilos Tomo
Les Facilos Tomo

Animateur Forum
Animateur Forum

Messages: 9339

Inscription: 13/03/2008

Localisation: campagne gersoise

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Captain Lucky

Message Lun 21 Jan 2013 18:50

Re: LES ETIQUETTES

Voilà comment je fonctionne et ce depuis plusieurs années sans trop de problème :
Pour les semis : mes plaques et alvéoles sont toutes numérotées et chaque numéro correspond à une variété que je prends soin de répertorier dans un classeur..... je me ressers de ces plaques chaque année, les numéros restent en permanence.
Pour les pots : étiquettes papier autocollantes (ou pas) écrites au feutre indélébile (effectivement certains tiennent beaucoup mieux que d'autres : pour ma part Pentel PEN N50) puis je recouvre de scotch.... Le temps d'un semis et d'un repiquage, le scotch tient parfaitement.
Pour les plantations : étiquettes plastiques accrochées aux tuteurs et toujours feutre indélébile.... avec nom d'un côté et n° de l'autre qui correspond à un plan bien rangé dans un classeur au cas où le nom d'une variété s'effacerait avec le soleil.... auquel cas re-petit coup de feutre par dessus à l'aide du plan...
Investissement : rouleau de scotch et 1 feutre par saison.
La patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 604

Inscription: 27/03/2010

Localisation: Nantes

Sexe: Féminin

Message Lun 21 Jan 2013 20:48

Re: LES ETIQUETTES

Bonjour,
pour ma part, identification des plantes (nom + numéro relié à un fichier excel) avec des étiquettes imprimées et plastifiées (trouées et attachées au tuteur ).
J'ai fais l’acquisition d'une petite plastifieuse bon marché dans les 20€ avec les feuilles.Très bonne tenue toute la saison.
Avant la plantation, je plante des étiquettes marquées au feutre indélébile dans les pots mais il en faut beaucoup et de plus en plus chaque année... :)
Sinon, comment faites-vous de retour du jardin? comment identifiez-vous vos fruits?Quelle est votre technique?
Avatar de l’utilisateur

Les Facilos Tomo
Les Facilos Tomo

Animateur Forum
Animateur Forum

Messages: 9339

Inscription: 13/03/2008

Localisation: campagne gersoise

Sexe: Féminin

Ma tomate préférée: Captain Lucky

Message Lun 21 Jan 2013 22:47

Re: LES ETIQUETTES

Coucou TOMA44 :)
J'écris carrément le nom de la variété de tomate sur le fruit lui-même au feutre (je ne mange jamais les peaux :wink: )
La patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés

Message Mar 22 Jan 2013 00:17

Re: LES ETIQUETTES

1) je fais un plan des semis en plaques : chiffre (lignes) et lettre (colonnes) et reporté sur un bristol ;

2) au repiquage en pots : nom avec feutre blanc sur pots noirs ( ça tient facile 2/3 mois)

3) puis replan des repiquages en serre : ligne , colonne , chiffre et lettre et reporté sur 2 bristols: 1 dans la serre , face écrite toujours cachée du soleil et l'autre dans le bureau/atelier ....

4) sur les tomates : étiquettes autocollantes de disquettes ( j'ai 1 gros stock) en marquant le lieu du ramassage du 3) ( A1 ....C6 ...)
Avatar de l’utilisateur

Tomo VIP
Tomo VIP

Donateur
Donateur

Messages: 3071

Inscription: 18/11/2008

Localisation: Heidelberg (Allemagne)

Sexe: Masculin

Message Mar 22 Jan 2013 06:21

Re: LES ETIQUETTES

les étiquettes plastifiées de l'ami ific
c'est ce qu'il y a de plus durable
à la condition de plastifier plus grand du côté du trou pour ne perforer que le plastique, pas le papier; et ceci pour éviter que l'humidité s'infiltre et souille le papier en rendant vite le texte illisible...

expérimenté les 2 versions: j'ai adopté, définitivement, la seconde :wink:

Image
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2376

Inscription: 27/05/2011

Localisation: lavigny jura france

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Coeur de surpriz

Message Mar 22 Jan 2013 08:18

Re: LES ETIQUETTES

Pour ma part j'utilise des étiquettes en bois coloré jaune dont se servent les pépiniéristes. J'en avait récupérer un carton il y a plus de trente ans chez un copain pépiniériste en ce temps là ça ne coutait pas grand chose quelques année après ce fût passé de mode et le plastique a supplanté le bois mais maintenant ça revient sur le marché mais pas au même prix!
Mais là j'en ai plus il faut que j'en retrouve mais je pense que celles-ci ne sont plus fabriquées.Je les utilise plusieurs années de suite mais à un moment donné le bois se fendille ,le fil de fer casse ....ETC.ETC
Pour écrire dessus un crayon de papier (mine grasse) ça passe largement la saison .
Sinon je fais aussi un plan papier avec les variétés numéroté de 1 à ????Que je reproduis sur ordinateur sur excel
C'est une méthode peut-être pas la meilleur mais c'est celle que j'utilise.
"le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles" Christian Bobin
Avatar de l’utilisateur

Tomo Tomo
Tomo Tomo

Messages: 355

Inscription: 20/12/2012

Localisation: Cotentin, centre Manche

Sexe: Masculin

Message Mar 22 Jan 2013 08:52

Re: LES ETIQUETTES

Bonjour à tous.
Je sème les tomates par 10. (comme ça, j'en ai pour les copains) et j'utilise les barquettes de 10 du commerce sur lesquelles j'écris le nom de la variété.
Au moment du repiquage, j'écris le nom de chaque tomate sur les petits piquets jaunes du commerce avec un crayon à papier très gras.
ça ne bouge pas.
Jean-Claude 50
Venez visiter mon site d'écrivain: jcboscher.jimdo.com
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 722

Inscription: 26/08/2012

Localisation: 64

Sexe: Masculin

Message Mar 22 Jan 2013 22:40

Re: LES ETIQUETTES

Le coup des étiquettes passé à la plastifieuse, je suis en train de le tester moi aussi. J'ai la chance, au boulot, d'avoir une plastifieuse, du coup, c'est simple, mais je ne trouve pas ces étiquettes supers jolies et en harmonie avec un jardin "naturel" tel que j'ai envie de conduire le mien !!

@marc du jura : je cherche ce genre de panneau moi aussi, je les trouve plus "écolo"... et plus esthétique. Et comme tu dis, ca coute super cher !!
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2376

Inscription: 27/05/2011

Localisation: lavigny jura france

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Coeur de surpriz

Message Mar 22 Jan 2013 22:46

Re: LES ETIQUETTES

ça coute cher quand on en trouve !!
il y avait un artisan qui en fabriquait dans le Jura(dans mon village) mais il est décédé il y a 5 ou 6 ans et personne a repris son affaire , je vais faire des recherches chez les derniers artisans jurassiens. Mais c'est pas gagné il y a trop de main d’œuvre ,et il y a la concurrence du plastique.
"le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles" Christian Bobin

Message Mar 22 Jan 2013 23:29

Re: LES ETIQUETTES

si vous faites des écritures sur plastique :
faut pas prendre du plastique trop lisse , ça tiens pas
il faut du plastique un peu poreux pour que l'encre pénètre ...
Avatar de l’utilisateur

Activo Tomo
Activo Tomo

Messages: 722

Inscription: 26/08/2012

Localisation: 64

Sexe: Masculin

Message Mar 22 Jan 2013 23:43

Re: LES ETIQUETTES

Marc, sinon, on peut détourner d'autres types d'objets (batonnets de glace) qu'on trouve pas cher sur le net pour coup ... je pense me laisser tenter !!
A moins qu'on organise une commande groupée ?

Un exemple :
http://www.ebay.com/itm/400-Natural-Woo ... 1c2f517008

Message Mer 23 Jan 2013 00:21

Re: LES ETIQUETTES

.1). Le bois
On peut éliminer d'emblée ce matériau traditionnel mais trop peu durable pour des étiquettes à ficher en terre, utilisable uniquement pour les étiquettes à accrocher (et encore...). La partie enterrée ne tient souvent même pas un hiver, pourrit et se brise... Quant à l'inscription, les algues vertes s'incrustent si facilement sur le bois que l'étiquette en devient vite illisible, et les escargots, qui viendront racler ces dites algues, accélèrent encore le processus d'effacement.
Le seul avantage qu'on puisse trouver aux étiquettes en bois, c'est qu'en utilisant un crayon bille et en appuyant fortement, il est facile de les graver et donc de relire l'inscription après son effacement... à condition de retrouver le fragment d'étiquette !
A réserver aux nostalgiques !

.2). Le plastique
Le plastique peut être le meilleur et le pire des matériau. Comme pour les pots, on devrait dire les plastiques tant leur composition (et leur qualité) peut varier.
En règle générale, il faut éviter toutes les étiquettes rigides ou semi-rigides généralement proposées dans les jardineries. Sous l'effet des ultra-violets, elles deviennent très vite très cassantes.
Des étiquettes en plastique souple de qualité se trouvent facilement chez les marchands de fournitures pour les professionnels de l'horticulture (c'est ce genre de commerce qui, par contre, est dur à trouver...). Certains horticulteurs ou certaines associations d'amateurs effectuent aussi de la revente au détail d'étiquettes de qualité, mais, se fournissant chez les commerçants sus-nommés, ils prennent bien sûr une marge supplémentaire au passage...

.3). Le métal
Le métal est, à ce jour, le matériau idéal pour des étiquettes de longue durée.
On utilise en pratique des métaux non ferreux : le zinc ou l'aluminium, métaux malléables et peu altérables. Le fer n'est utilisé que pour les grosses étiquettes à panneau, du style Jardin Botanique. On trouve des étiquettes métalliques à accrocher ou à ficher en terre, les premières pouvant facilement être transformées en les secondes.

Le problème est que ces étiquettes sont moins faciles à trouver que les étiquettes plastiques et sont nettement plus chères. Les étiquettes en zinc se ternissent vite, et ne sont donc pas bien belles, mais cet aspect terne les rend très discrètes en pleine-terre. Un autre avantage unique des étiquettes métalliques est que l'on peut facilement les tordre. On peut donc les rabattre sur le sol ou les "mouler" à la forme des pierres de la rocaille pour une discrétion maximale.

.4). L'ardoise
Ce matériau allie l'esthétique à la durabilité.
Des étiquettes en ardoise sont parfois commercialisées dans les jardineries comme étiquettes "de luxe" à un prix lui aussi "luxueux". En fait ce matériau est gratuit si l'on est un peu bricoleur. Il suffit d'utiliser des ardoises de rebut, faciles à trouver dans les décharges ou auprès des artisans-couvreurs. On les recoupera à la taille désirée avec un outil à couper les carreaux de faïence ou avec une forte cisaille. On peut confectionner des étiquettes à ficher en terre ou des étiquettes sur pied en utilisant du gros fil de fer.
Les deux inconvénients de l'ardoise sont l'impossibilité de confectionner des étiquettes de petites tailles (trop cassantes) et l'impossibilité d'utiliser le crayon à papier (invisible) ni les lettres à frapper pour l'inscription.

L'inscription
Quoi utiliser pour écrire sur les étiquettes ? Voilà un sujet qui a fait couler beaucoup d'encre (c'est le cas de le dire...).

.1) Marqueurs indélébiles
On peut éliminer d'emblée tous ces divers feutres et marqueurs soi-disant "indélébiles spécial étiquettes".
Ces attrape-nigauds n'ont d'utilité que pour les professionnels (car ceux-ci ne gardent pas leurs plantes, ils les vendent !). La lisibilité de l'inscription est parfaite et la résistance aux manipulations est correcte, mais la durée de cette lisibilité dépasse rarement une année. Alors, si on veut refaire toutes ses étiquettes tous les ans, on peut adopter ces feutres...

.2. Peinture
La peinture "à l'huile" (laque glycérophtalique ou autre) est un excellent moyen de réaliser des inscriptions lisibles et durables. Mis à part le fait que le maniement du pinceau fin n'est pas si évident que cela, le temps nécessaire à l'écriture des étiquettes réserve en pratique cette technique à la réalisation ponctuelle de quelques étiquettes "de luxe", à moins d'ouvrir un scriptorium...
La peinture peut être associée à la gravure en creux. Il n'est pas nécessaire de repasser finement les lettres ainsi gravées. Il suffit de barbouiller grossièrement l'étiquette puis de passer un coup de chiffon, seules les lettres garderont la peinture.

.3. Crayon à papier
Voilà le plus vieux, le plus classique, le plus simple des moyens d'inscription et toujours l'un des meilleurs ! La mine graphite est parfaitement inaltérable aux rayons U.V. et sa résistance à la pluie est excellente. Seul point faible, sa résistance aux frottements mécaniques est modeste (frottements de feuilles ou de... doigts).
En fait, certains supports "tiennent" le crayon beaucoup mieux que d'autres. La différence est nette entre certains plastiques pourtant d'apparence similaire. L'aluminium et le zinc tiennent beaucoup mieux le crayon une fois qu'ils se sont naturellement ternis.

On peut encore améliorer la longévité des inscriptions au crayon en les vernissant (vernis au pinceau ou vernis en bombe, de qualité "extérieure" ou "marine"), mais on perd ainsi l'un des avantages du crayon qui est la facilité de réutilisation des étiquettes.

.4. Etiquettes embossées
Les étiquettes adhésives (Dymo®) sont une excellent moyen d'étiquetage, relativement durable et très lisible. Elles se décolorent parfois assez vite (délai variable suivant le coloris, préférez le noir) mais l'embossage garantit la pérennité de leur lecture. On doit évidemment les coller sur une étiquette en plastique de bonne qualité ou en ardoise. La tenue de l'adhésif aux intempéries est excellente.
Leurs principaux inconvénients sont, d'une part, leur prix de revient et, d'autre part, leur encombrement excessif dès que l'on désire inscrire beaucoup de choses sur l'étiquette.

2 fournisseurs BOIS :
http://fr.jardins-animes.com/etiquettes ... -1165.html à 4.90 € les 50
http://www.cylex-france.fr/entreprise_1 ... -s-a-.html
Avatar de l’utilisateur

Hypero Tomo
Hypero Tomo

Messages: 2376

Inscription: 27/05/2011

Localisation: lavigny jura france

Sexe: Masculin

Ma tomate préférée: Coeur de surpriz

Message Mer 23 Jan 2013 08:01

Re: LES ETIQUETTES

Madame Poranycomtois fabrique pour son petit mari des étiquettes avec des bâtonnets de glace genre magnum qu'elle peint en noire et ils écrivent en blanc dessus genre "Blanco" très joli et efficace
C'est très bien mais moi j'aime pas les glaces......
"le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles" Christian Bobin
Suivante

Retourner vers Les Matériels

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO