L'amélioration Variétale des Tomates

   
L'amélioration variétale consiste à améliorer les variétés de tomates (cultivars) en sélectionnant les caractères intéressants, pour la culture, le rendement, la conservation, la couleur, etc... Les techniques d'améliorations sont : la sélection variétale, la création variétale, l'hybridation, la transgénèse.
La sélection variétale

C'est la méthode traditionnelle et empirique : les paysans l'ont pratiqué spontanément depuis la nuit des temps. Il s'agit de conserver les individus les plus intéressants de génération en génération, en sélectionnant les graines sur les pieds les plus avantageux.

De génération en génération, les variétés se sont ainsi diversifiées et améliorées.

Le stade ultime de la sélection variétale est la purification de la variété par plusieurs générations d'autofécondation aboutissant à une lignée fixée (dite OP).

La création variétale

La création variétale procède du même principe à la différence que les croisements effectués pour améliorer les variétés sont prédéfinis par l'obtenteur : il choisi les pieds parents selon des critères de forme, de couleur, de goût, etc. et effectue des fécondations croisées artificielles.

Les graines obtenues sont donc hybrides. La desendance hybride est cultivée et les graines obtenues par autofécondation des hybrides sont récoltées et resemées. Parmi la population de plants de cette 2ème génération, de nombreux phénotypes différents coexistent. L'obtenteur sélectionne parmi ces plants ceux qui lui semblent intéressants et commence alors le processus de purification variétale par plusieurs générations d'autofécondation et sélection des plants conformes à la variété désirée.

L'hybridation
Voir ICI
Les OGM

Voir ICI

Les Gènes de la Tomate

Cette page de l'université de Californie recense les gènes de la tomate.

 
Dernière mise à jour le 8 juin 2010