LA ZUCCA SERPENTE (Courge de Sicile)


Carte d'identité

La courge de Sicile (Lagenaria longissima) est une spécialité locale. Impressionnante courge allongée, pouvant mesurer jusqu'à un mètre de long, elle est cultivée pour faire une soupe typique et originale, avec des morceaux de la courge et les extrémités des feuilles. Le goût de cette courge est particulier.
Il ne faut pas la confondre avec d'autres courges qui lui ressemblent un peu : la courge serpent et le slaoui marocain.
En réalité, cette Cucurbitacée fait partie du groupe des gourdes.
   

Culture

On cultive la courge de Sicile comme les autres Cucurbitacées.
On sème les graines en godets en avril, sous abris, puis on repique sans abimer les racines en mai après les gelées.
Mieux, on sème en place directement en mai. La levée est plus tardive, mais les plants poussent mieux ensuite. Dans tous les cas, il est bon de faire tremper les graines qui germent lentement dans l'eau pendant 24 heures.

 

 

Pour avoir des longues courges droites, il faut faire pousser la plante en hauteur : au pied d'un arbre ou de bons tuteurs bien hauts. Les courges pourront pendre et grandir droites. Si on laisse ramper à terre, on aura des courges sinueuses.
La production dans nos régions est tardive (pas avant aout-septembre).

   

Nous utilisons cette courge de 3 façons :
  • en soupe sicilienne (voir ci-desous)
  • sautée dans l'huile d'olive
  • en tagine

Dans tous les cas, il faut la consommer assez jeune (30 cm de longueur environ). On l'épluche et on retire la partie centrale qui contient les graines. On coupe ensuite en tronçons de 5 cm de long et 2 cm de large.

Nous avons aussi laissé sécher la plus grosse de nos courge de Sicile. Au bout d'un an de séchage, on a obtenu une sorte de grande calebasse, creuse et légère. Au départ, cette courge pesait plus de 12 kg.
   

La soupe Sicilienne de Zucca Serpente ou Minestra di Tenerumi
   

Ingrédients :

  • Une zucca serpente de 30 cm (pas plus, après elle creuse et se remplit de pépins)
  • Des tenerumi, c'est-à-dire les extrémités tendres des tiges de la courge de Sicile.
  • Deux gousses d’ail
  • Un piment (Calabrais par exemple)
  • Deux tomates rouges bien mûres (des Belmonte par exemple)
  • Une pincée d’origan
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Recette :

  • Dans un grand faitout, faites revenir l’ail dans l’huile d’olive.
  • Ajoutez le piment coupé en morceaux, mais privé des graines et de l’attache des graines (qui sont trop piquantes) et les tomates coupées en petits carrés (on peut laisser les graines et la peau). Parsemez d’origan.
  • Epluchez, enlevez le centre et coupez en tronçons de 4 cm de long et 1 cm de large la courge de Sicile. Ajoutez les tronçons dans le faitout et laissez revenir quelques minutes.
  • Versez un litre d’eau, salez, poivrez.
  • Laissez cuire environ une demie heure, jusqu’à ce que les tronçons de courges soient tendres.
  • Pendant la cuisson, faites blanchir les tenerumi dans de l’eau bouillante salée.
  • Egouttez, refroidissez et coupez ensuite cette verdure en petits morceaux.
  • Quand les courges sont cuites, ajoutez dans le bouillon 300 g de spaghetti n° 5 cassés en fragments. Laissez bouillir jusqu’à cuisson complète des pâtes (7 à 8 minutes environ).
  • Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les tenerumi dans le bouillon.
  • Servez chaud en assiettes creuses.
  • On peut ajouter des croûtons de pain aillés.

Variante : on peut faire la même recette en ajoutant des pommes de terre dans la soupe au début, avec les courges.


Dernière mise à jour le 18 mars 2014