QUELQUES EXTRAITS DE VIEUX LIVRES...

La taille de la tomate


Il était de rigueur de tailler les plantes

  • Cette image est tirée du livre : L'art de tailler les arbres et les plantes, de Georges Truffaut (édition 1942) .
  • On remarque que pour l'époque, laisser les plantes se développer sans taille était inconcevable : cela donne des petits fruits tardifs.
  • Il est intéressant de rapprocher ces vues de celles des adeptes des méthodes de cultures bio ou respectueuses du développement harmonieux des plantes d'aujourd'hui qui préconisent de ne pas tailler.

Truffaut édition 1942
tomate sans taille


Truffaut édition 1942
taille sur une tige à 3 bouquets

 

Pincements sur la tige principale

  • Toujours tiré du même ouvrage, la méthode consiste à tailler sur une seule tige, en ôtant les gourmands et en coupant la tige au dessus du troisième bouquet de fleurs.
  • Un nouveau prolongement de la tige part du gourmand laissé intact (celui à la base de la dernière feuille), que l'on recoupe au dessus de 2 ou 3 nouveaux bouquets floraux.
  • Cette méthode appliquée encore souvent permet d'accélérer la maturation des premiers bouquets de fruits, et retarde celle des trois suivants.
  • Dans les régions froides, on ne peut pas espérer un troisième cycle de croissance, qu'on peut produire facilement dans le sud.

Taille à deux bouquets

  • Cette image est tirée d'un autre livre : "Le parfait jardinier" de L. Laneuville (édition 1930)
  • Il s'agit de la même méthode que la précédente, mais on garde seulement deux bouquets floraux à chaque fois.
  • L'opération peut donc se répéter 3 ou 4 fois selon le climat.
le parfait jardinier 1930
taille sur une tige à deux bouquets